Partagez ce pronostic
Large 1600873

Ticket #15417
Auteur : BenyBall (222 paris | 60 % de réussite | ROI : 5.78 %)
Publié le 12/09/2017 à 13h22
Espagne - Allemagne

  • Basketball Basketball
  • EUROPE - Eurobasket
  • 12/09/2017 à 17h45
  • Type de pari : Ecart entre les équipes
  • Sélection : Espagne gagne par au moins 14pts d'écart
  • Bookmaker : Parions Web
  • Cote : 1.6
  • Mise : 20 €
  • Argumentation :

  • Choc des extrêmes à mon sens entre l’équipe restante la plus forte de ce tournoi et l’équipe la plus faible. Inutile d’associer un pays à chaque équipe, je suis sûre que vous saurez trouver de qui je parle. Pour ce match, je vais encore jouer contre les Allemands. Je n’ai rien contre eux hein, la guerre c’est de l’histoire ancienne maintenant, mais contrairement aux Français je pense que les Espagnols peuvent tenir leur rang, car en plus d’avoir une très bonne attaque, ils ont aussi une très bonne défense, eux.

    Contre la Turquie ces derniers n’ont pas entièrement séduits, mais ils ont montrés que même bousculés ils savent dérouler leur basket. Un basket des plus léché, collectif à souhait avec dix joueurs qui peuvent tous donner de précieuses minutes. Les Allemands, qui comptent beaucoup sur leur trident Schröder-Theis-Voigtmann ne peuvent pas en dire autant.

    Le jeu rapide Allemand ira comme un gant aux Espagnols qui plus est. Avec Ricky Rubio à la mène ils ont un excellent meneur en transition, et en plus de ça contrairement à toute attente il met dedans depuis le parking. J’attends aussi de ce dernier qu’il montre à Dennis Schröder que c’est toujours un poison en défense. Un Schröder qui va donc devoir se coltiner Ricky Rubio des deux côtés du terrain, mais qui va devoir aussi se donner sur l’autre playmaker Espagnol en la personne de Sergio Rodriguez, pas une mince affaire.

    Sur les postes extérieurs maintenant je donne clairement l’avantage à l’Espagne. Les Allemands ne peuvent compter que sur Robin Benzing de loin car Lucca Staiger n’est pas adroit dans ce tournoi, et Karsten Tadda défend plutôt bien, mais contre le QI basket et le floater de Juan Carlos Navarro ce ne sera pas suffisant à mon avis. De surcroît, au poste d’ailier Fernando San Emeterio n’a rien à envier à Benzing et en sortie de banc avec l’activité, le shoot de Juancho Hernangomez et celui de Joan Sastre, les Allemands ont du souci à se faire.

    Maintenant… à l’intérieur… que dire. D’un côté les Espagnols peuvent lancer les deux frères Gasol à la panoplie offensive qui n’est plus à démontrer, et contrairement aux Allemands ils ont de la dissuasion sous les panneaux avec ces deux-là. Certes, Daniel Theis et Johannes Voigtmann sont de bons joueurs à n’en point douter, mais contre les frères Gasol il ne suffit pas d’être de « bons » joueurs. En sortie de banc l’Espagne peut aussi envoyer Pierre Oriola qui peut aider avec sa mobilité et Willy Hernangomez qui apporte sa dureté et sa technique des deux côtés du terrain. Theis est plutôt bon dans son rôle de 6è homme je suis d’accord, mais Danilo Barthel et surtout Johannes Thiemann ça casse pas trois pattes à un canard faut dire ce qu’il y est.

    Quoi qu’il en soit, l’expérience, la taille et le talent sont du côté Espagnol, avec un mix entre les deux générations Gasol/Hernangomez que je trouve ultra compétitif, et sur la longueur du match ça va peser j’en suis persuadé. L’Allemagne ne compte que sur six joueurs pour apporter au scoring et contre la défense Espagnole ce sera trop léger à mon avis. Une équipe d’Espagne qui peut modifier ses plans comme elle l’entend pendant le match avec la polyvalence de son effectif, ce que ne peut pas faire Chris Fleming par exemple. Bref, il est temps de montrer qui c’est le patron, et ça les Espagnols savent faire.

  • Statut : Perdu
  • Résultat : -20.0 €
  • Espagne basket