Partagez ce pronostic
Large 1600873

Ticket #15593
Auteur : BenyBall (319 paris | 62 % de réussite | ROI : 10.09 %)
Publié le 23/09/2017 à 01h59
Le Mans - Gravelines

  • Basketball Basketball
  • FRANCE - Pro A
  • 23/09/2017 à 20h00
  • Type de pari : Vainqueur du match (hors prolongations)
  • Sélection : Le Mans
  • Bookmaker : Parions Web
  • Cote : 1.6
  • Mise : 30 €
  • Argumentation :

  • Suite de la 1ère journée de ProA, et après le match du Portel hier, je me suis penché sur ce qui s’annonce être l’un des chocs de cette journée entre Le Mans qui recevra Gravelines samedi soir à Antarès.

    Présentation des forces en présence. Honneur aux locaux. Les manceaux ont réalisé l’une des pires saisons de leur histoire au point de ne pas disputer les playoffs à la fin de la saison, à la surprise générale. Un vent de fraîcheur a soufflé sur la Sarthe cet été avec beaucoup de changements afin de retrouver le Top 8. Au menu, un changement de coach avec l’étoile montante du coaching français, Éric Bartechecky qui a quitté Pau-Orthez à la surprise générale. Fait improbable puisqu’il a signé alors que 5 joueurs étaient dores et déja sous contrat avec Le Mans. Mais il a aussi apporté sa patte afin de constituer un effectif solide, complémentaire et talentueux. Le début de la préparation a été difficile, avec beaucoup de nouveaux joueurs et u collectif à former, au point que coach Bart apparaisse très inquiet. Mais quelques semaines plus tard, les manceaux apparaissent plus en forme et avec des certitudes.

    L’effectif est solide sur tous les postes. On retrouve Justin Cobbs à la mène, ancien meneur de … Gravelines. Le 1er choix de Bartechecky était Juice Thompson, qui finalement était hors de portée financièrement. Cobbs présente un jeu différent mais reste talentueux. Considéré comme un soliste dans le jeu de Christian Monschau au BCM, il devra avant tout faire exister le collectif au Mans, lui qui excelle dans le 1-vs-1 et sa capacité à provoquer des fautes. En back-up, au choix, on retrouvera Antoine Eïto, très bon joueur JFL de ProA avec un fort tempérament, ou encore Pape-Phillipe Amagou qui peut monter la balle mais devrait être utilisé au poste 2, tout comme Eïto par séquences. En complément, le jeune Terry Tarpey apportera ses qualités, il arrive de ProB après une saison pleine de promesses. Il devra s’adapter à la ProA dans un premier temps. Sur les ailes, Mykal Riley viendra se relancer au Mans et sa pré-saison a été rassurante, il n’a rien perdu de son talent et peut faire passer dans une autre dimension s’il retrouve son niveau d’il y a 2 ans. Il sera épaulé par D.J Stephens qui sera aussi amené à jouer sur le poste 4, avec l’expérimenté Romeo Travis, à l’aise dans le jeu en périphérie. Dans la raquette, le duo Yeguete-Fall est extrêmement complémentaire, Yeguete, que Bartechecky a déjà eu sous ses ordres et sait comment utiliser, est un pivot petit mais tonique, un energizer capable de gober beaucoup de rebonds et de finir près du cercle, utile lors du jeu en transition. Son complément, Fall, est une tour de 2m21, ultra dissuasif, point d’ancrage offensif et mur défensif, sa pré-saison est de belle facture, il devrait faire déjouer nombre d’attaques gravelinoises. Le collectif manceau reste encore à développer mais l’envie de se racheter après une saison décevante, surtout à domicile pour bien commencer la saison, est un surplus de motivation. Surtout, Eïto, Travis, Amagou, Yeguete et Fall, connaissent bien le MSB pour y avoir déjà évolué. Les postes sont quasiment doublés et complémentaires, comparé à l’an passé Le Mans possède davantage d’armes offensives et de création, notamment par l’intermédiaire de Riley sur le poste 3, Cobbs voire Travis qui a une belle vision du jeu et peut assurer la transition entre le secteur extérieur et intérieur.

    Du côté de Gravelines, la plus-value est sans hésiter la venue du MVP du championnat, D.J Cooper, en provenance de Pau. Un formidable passeur, une vision du jeu hors pair qui lui permet de faire briller ses coéquipiers. Son entente avec le pivot Smith Taylor sera primordiale, comme l’était sa relation spéciale avec Alain Koffi à Pau. Taylor valait 14pts pour 6 rebonds en pré-saison, il devrait faire quelques cartons. Son accolyte dans la raquette Terry Allen a aussi tout l’air d’une bonne pioche. C’est surtout le secteur extérieur de Gravelines qui peut impressionner, outre D.J Cooper, son back-up français est un bon joueur qui pourrait aspirer à être titulaire dans un autre club de milieu de tableau. À l’arrière, le jeune Adam Mokoka est passé professionnel à temps plein et aura du temps de jeu, un jeune avec beaucoup de potentiel très explosif. Il sera épaulé par l’international belge Quentin Serron qui après avoir été blessé pratiquement toute la saison dernière, sera revanchard, et son Eurobasket était de qualité, il peut être le facteur X de cette équipe. À l’aile, William Bufford arrive de Limoges. Il est polyvalent, sobre et discret. Je ne suis pas forcément fan de ce joueur mais c’est un bon joueur de collectif. Mipoka alternera entre les postes 3 et 4, Bartechecky le connait bien également puisqu’il évoluait sous ses ordres à Pau avec Cooper. En back-up du poste 5, on retrouve Fernando Raposo. Si je trouve le secteur extérieur de Gravelines plus talentueux avec Cooper, Sene, Mokoka et Serron, celui du Mans apparaît comme complémentaire avec Cobbs, Eïto, Amagou, Tarpey. Léger avantage gravelinois de ce côté là. À l’aile, duel entre Bufford et Riley, puis entre les back-up Mipoka et D.J Stephens/Tarpey pour Le Mans. Sur ce poste, Riley aura pour moi l’avantage, il est plus complet et talentueux que Bufford et sera très revanchard avec beaucoup de responsabilités. Enfin dans la raquette, gros avantage pour Le Mans en ce qui me concerne. Le duo Allen-Smith a l’air d’être pas mal du tout, le problème est cependant qu’ils doivent s’acclimater à la ProA, et surtout que le back-up Fernando Raposo est OUT pour plusieurs semaines et que son remplaçant n’a pas encore été trouvé. Il faut aussi savoir que Mipoka jouera mais était diminué par une entorse à la cheville. Le BCM aura donc une rotation de moins et un Mipoka diminué. Sachant que Fall culmine à 2m21 et que son vis-à-vis Smith émarge à 1m99, la différence de taille est énorme, il lui rend 22 cm. Terry Allen, lui guère mieux avec ses 2m03. Yeguete présente le même profil que Smith avec ses 2m ce qui offrira des solutions à Bartechecky lorsque Julien Mahé décidera de jouer small-ball. Les intérieurs gravelinois risquent de souffrir face à la taille de Fall et le MSB va sûrement appuyer sur cette faiblesse pour mettre la balle dessous.

    Enfin, dernier détail, le coach de Gravelines, Julien Mahé, va connaitre sa première expérience en tant que head coach, à 34 ans. Un novice donc même s’il est présent au club depuis des années et était l’assistant de Monschau. Face à un MSB revanchard, à domicile pour son premier match et au complet, Gravelines et sa raquette affaiblie (Raposo OUT, Mipoka diminué) risque de souffrir face à Fall, Yeguete et compagnie…

  • Statut : Gagné
  • Résultat : +18.0 €
  • Lemans