Les expected goals dans les paris sportifs

Durant les dernières années les données statistiques se sont développées et notamment les “EXPECTED GOALS” (les fameuses “xG”) qui sont de plus en plus utilisés dans les médias et par les clubs. J’estime qu’on peut utiliser les xG pour les paris sportifs et je vais vous montrer comment.

Cet indicateur sert à mesurer la qualité d’une occasion de buts en se basant sur l’histoire et donc sur les occasions de milliers de matchs dans le passé. Chaque occasion a une note comprise entre 0 et 1. Plus on s’approche de 1, plus le passé a montré qu’il était probable que cette occasion se termine en but.

Jusqu’ici vous me suivez ? Petit test : Alors à votre avis les occasions suivantes auront une note en XG plus proche de 1 ou de 0 ? (ne trichez pas, bande de malins !)

Je vais pas laisser de suspens, puis vous avez déjà tous trouvé la réponse, n’est-ce pas ? 🙂

La réponse est 1 bien évidemment, on peut imaginer du 0,95/0,98 sur certains gros manqués !

En résumé, les “expected goals” littéralement “but attendu ou but espéré” peuvent permettre de voir en un coup d’oeil le déroulement de la rencontre (hold-up ? victoire méritée ?) mais surtout nous offre une vision d’un classement “juste” sur un ensemble de matchs.

Prenons en exemple concret la Ligue 1 : voici le classement avec les XPTS (expected points = points attendus)

Les XG sont les buts attendus en faveur d’une équipe (par rapport à la position du ballon lors d’une frappe) / XGA = but encaissés attendus. Légende : La couleur “rouge” marque une sous-performance. Le “vert”, une sur-performance.

Exemple concret : le PSG en théorie aurait dû mettre 76,42 buts cette saison (ils en ont marqué “seulement” 75). Lille a marqué que 35 buts au lieu de 40,81 (soit un écart de quasiment 6 buts).

En terme de classement, on peut dire que Toulouse est à sa place (20ème) MAIS n’a pas vraiment pas de réussite cette saison…avec 13 points à l’heure actuelle contre 28 points en XPTS, soit un écart de 15 points. Avec les occasions obtenus, Toulouse aurait dû marqué quasiment 10 buts en plus. Au vu de toutes les occasions concédés, Toulouse aurait dû encaissé 10 buts en moins, alors oui forcément l’écart se répercute en nombre de points pour cette équipe maladroite qui ne démérite pas. Toulouse devrait jouer le maintien mais ne joue quasiment plus rien…

Lyon sous-performe totalement cette saison..le club est 7ème alors que les stats avancées les donne 3ème (à 1 point de Lille qui serait 2ème).

Maintenant que vous avez compris comment lire le classement général, je vais vous montrer un exemple type sur un match.

Toulouse – Nice (XG) : 2,37 – 1,48.

Score du match : 0/2.

Typiquement le genre de match où ceux qui ont misé Toulouse ou nul (ou le pari “les deux marquent”) n’ont pas de regret à avoir. Ils ont juste manqué de réussite. (Je m’excuse par avance si ça rappelle des mauvais souvenirs à certains ?)

Vous vous dîtes sûrement : C’est bien beau tout ça Lionel, mais comment on l’utilise en paris sportif ?

Alors pour moi les XG permettent d’anticiper une série d’une équipe car sur la saison ça s’équilibre en général. On peut repérer facilement qu’une équipe va mieux mais ça ne paie pas encore ou alors qu’une équipe est dans une période de réussite totale. À vous ensuite de bien anticiper les prochains matchs et de repérer les “fausses bonnes dynamiques” (bonne dynamique en terme de points mais sur le terrain…c’est pas du tout le cas).

L’autre utilisation c’est pour répondre à la question (si vous n’avez pas vu le match) “Était-ce un bon pari ou est-ce que j’ai eu un max de réussite ?” Attention, ce n’est pas suffisant pour contre-analyser un pari mais ça donne un premier aperçu généralement pas du tout trompeur, car c’est “juste”. Après on peut avoir anticiper la “malchance” d’une équipe qui a eu trop de réussite dernièrement donc au contraire ça peut aussi nous conforter que l’analyse était correcte.

Pour un premier contact avec les XG, je vous recommande le site “Understat“, il est simple d’utilisation et regroupe les grands championnats. Les tableaux des classements sont dynamiques et se modifient en cliquant sur la colonne. Exemple pour avoir le classement précédent (avec le PSG, Lille et Lyon aux 3 premières places), j’ai cliqué sur XPTS. Vous pouvez cliquer sur toutes les colonnes,

Ce qui est très intéressant c’est aussi ce “Start date” “End Date”, cela vous permet de sélectionner une période afin de bien analyser la forme (ou méforme) du moment et comprendre “les vrais dynamiques” des équipes sur une période donnée.

Bien évidemment les XG/XPTS ont un sens avec une saison en cours. Si la ligue 1 reprend suite au coronavirus, je vous conseille de ne pas prendre en compte le/les derniers matchs car y’a eu une énorme coupure donc les dynamiques sont coupées.

Une autre utilisation possible est sur les buteurs. Généralement ça ne trompe pas, un joueur (bon buteur en général) qui aurait dû marqué 4 buts sur les 5 dernières journées et qui en a mis 0, marque souvent. Vous pourrez le vérifier par vous-même. Dans le top 10, l’attaquant qui a le plus déchets est : OSIMHEN (Lille). Dans ce classement les xA sont les EXPECTED ASSIST (passes décisives). On remarque clairement que MBAPPE délivre des caviars mais ses coéquipiers ne sont pas efficaces. Il est à 5 passes décisives contre 10,58 en xA.

Petite anecdote : les XG ont déjà sauvé des coachs. Je me souviens notamment du coach de la Juve, Massimiliano Allegri lors de la saison 2015-2016. Après 10 journées, la Juventus n’était qu’à 3 victoires et pointait à la 12ème place…le coach était sur la sellette, les supporters et la presse voulaient qu’ils quittent le navire turinois. C’était sans compter sur l’indicateur XG qui montrait clairement que l’équipe n’avait pas eu de réussite pour le moment et méritait beaucoup mieux (quasiment 10 point supplémentaires). La direction gardait donc totale confiance au coach. La suite donna totalement raison aux dirigeants et au technicien italien puisque la Juventus remporta la Serie A haut la main avec 9 points d’avance sur Naples.

Je vous illustre mon exemple en image : La Juventus 1er en XPTS contre 12ème dans le classement officiel au bout de 10 journées.

Alors voilà, j’ai essayé de faire au plus simple possible, en vous partageant aussi le site le plus simple pour débuter. Il existe plusieurs modèles d’XG. Faites en bon usage 🙂 N’hésitez pas à commenter si vous y voyez plus clair au sujet des xG maintenant, si l’article a été utile, je suis disponible pour vous répondre aussi par email pour les plus timides (lionel@mediapronos.fr).

Petit rappel (car on a déjà vu des écarts par le passé) : ce qui est écrit sur Mediapronos, reste sur MediaPronos ! Merci de ne le pas le partager/copier. C’est aussi une manière de respecter le travail effectué et aussi d’éviter que certains outils gratuits que l’on partage deviennent payant !

Bonne lecture,

Lionel,

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur telegram
Partager sur Telegram
Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur telegram
Partager sur Telegram

32 réflexions sur “Les expected goals dans les paris sportifs”

  1. Ted

    Très intéressant, je suis fan des “fin de séries” typiquement donc ça peut être un bon moyen de “valider” ou non mes analyses. Merci !

  2. Salut Lionel, super article bravo!!! Une question, d’où viennent les chiffres 2.37 et 1.48 que tu cites dans ton exemple entre Toulouse et Nice ? Merci et super taff (comme d’habitude !!)

    1. Une grille permet de coter chaque action selon la position du tireur, le type de tir, le type de passe et les situations. Certains utilisent en plus la dynamique du match et le nombre de touches de balle avant de marquer… Voilà ! Compliqué de le calculer soit même !

  3. Je viens de relire, si je comprends bien c’est le site qui te dit que Toulouse aurait statistiquement dû marquer 2.37 buts et Nice 1.48 au vu du match c’est ça?

  4. super article, comme d habitude. bon la il va falloir que je relise 10 ou 15 fois l article et que je me familirise avec tout ca…merci en tout cas

  5. Excellent article comme d’hab Lionel, très très intéressant car j’avais déjà vu ces Stat mais je ne comprenais pas grand choses… bon maintenant je vais essayer de voir si j’ai compris 😂😂😂.
    Merci

  6. Au top Tonton merci 🙂
    J’avais testé quand tu l’avait posté sur l’ODG l’année dernière, mais par un ptit manque de compréhension et aussi par flemmardise, je l’ai testé que deux trois fois ^^ Grâce à cet article j’ai bien assimiler le truc pense, y a plus qu’à le mettre en pratique maintenant, enfin dès que les championnats reprendront !!
    Bien vu aussi pour l’anecdote de la Juvé avec le coach Allegri ! C’est assez parlant !
    Vraiment top boulot Tonton, merci encore !

  7. Merci Lionel pour cet article, je ne connaissais pas du tt ce style de stats, je vais m’y plonger pour essayer de bien assimiler cet outil supplémentaire 👍👍

  8. Salut, merci lionel pour cet article très très interressant ( comme tout ceux publier sur media pronos

    Je ne connaissez pas du tout, maintenant je vais m’en servir?

    encore merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Les autres pronos

REJOINS MEDIAPRONOS

Et aux paris sportifs !

  • Des pronostics gratuits d'experts
  • Un mail avec les 7 conseils essentiels
  • Un fichier de suivi du capital
  • Une communauté au top
  • 22 articles de conseils gratuits

Connexion