Repérer et profiter des matchs truqués en Russie

Disponible uniquement pour les parieurs résidant à l’étranger

Avalanche de matchs truqués ces dernières semaines en Russie. Il faut croire que s’il y en a bien qui ne s’arrêtent pas, c’est les mafieux qui truquent et parfois même organisent les matchs truqués. J’en ai repérés à la pèle ces 10 derniers jours. Je vais vous montrer les principaux signes d’un match truqué, comment les repérer pour se protéger et pourquoi pas en profiter !

Pourquoi ? La première raison c’est qu’un match truqué, si tu ne paries pas sur ce qui est prévu, tu perdras ton pari. Et tu risques même de tomber dans le panneau de la cote super value qui est perdante à 100% (hé oui, une équipe de même niveau que son adversaire, qui mène 1-0, cotée @6,50, c’est splendide ! Sauf… si le match est arrangé! ). Deuxième raison celle que j’adore, c’est parce que souvent tu peux le repérer sur les marchés asiatiques (ici même européens !!) et tu peux ensuite en profiter sur d’autres bookmakers.

Commençons par les bases, pour ceux qui auraient 22 minutes voici un reportage plutôt intéressant sur les matchs truqués.

Pour ceux qui auraient juste une minute, voici le passage qui nous intéresse.

Ce que montre Ben Trokiner, analyste Sportradar, c’est ce que je fais systématiquement sur les marchés à fort potentiel de trucage. C’est ce que tous les parieurs peuvent faire une fois qu’ils ont appris la dynamique. Bien sûr il est totalement inutile de l’appliquer à un Lyon – Marseille ou à une finale de Ligue des Champions. Certains championnats et matchs sont bien plus propices aux matchs truqués (je vous prépare un résumé du livre The insider’s guide to match-fixing in football de Declan Hill super intéressant à ce niveau). Sans être exaustif mais pour vous donner une idée on parle là des matchs amicaux, des championnats de foot moins connus (Lituanie, Lettonie, Chypre etc…) et où les joueurs ont des salaires très bas (il faut 500€ pour corrompre un joueur de D1 biélorusse !!) et idéalement des équipes en crise dont les salaires ne sont pas payés depuis plusieurs mois.

Avec le temps, l’expérience et en lisant pas mal de bouquins et articles sur les matchs truqués on arrive à avoir les automatismes d’un logiciel.

Quand le match est truqué de fond en comble les mafieux adorent qu’il y ait :

  • Une équipe gagne à la mi-temps et perd à la fin du match (énormes cotes)
  • Plus de 6,5 buts dans le match (énorme cote)
  • Des buts en fin de mi-temps
  • Des retournements de situation
  • L’équipe qui doit perdre ou prendre un but qui domine avant de le prendre / de perdre

Et on peut dire que ces 10 derniers jours il y en a eu dans tous les sens des matchs truqués. Avec des scénarios plutôt dignes de films de science-fiction. Voici trois exemples dans lesquels je vais vous montrer étape par étape ce qui cloche, quels sont les indices et comment en profiter.

Lada Tolyatti – Khimik August Vurnari (étape par étape)

La cote en début de match de Lada était @2,25, celle du nul @4,50 et celle de Khimik @2,25. Match en perspective complètement équilibré.

Au bout de 3 minutes de jeu la cote de Khimik August Vurnari prend des mises énormes et se fait démonter, elle tombe à @1,40. Ca doit mettre la puce à l’oreille. C’est quelque chose qui, sans carton rouge, énorme domination ou autre fait marquant est inexplicable autrement que par des énormes mises et donc le bookmaker se protège.


On a donc repéré le match, maintenant il faut voir comment en profiter. On sait de source quasi certaine que le truquage voudra Khimik gagne à la fin du match. Probablement Lada Tolyatti gagne à la mi-temps mais on peut pas le savoir. Cela mérite quand même une tentative. Donc là on peut prendre Lada Tolyatti gagne à la mi-temps. Cote @5. La cote victoire extérieure est trop basse à l’heure actuelle sur ce bookmaker mais d’autres bookmakers peuvent être en retard et avoir encore la bonne cote il faut donc très vite fouiller et se servir là ou elle est encore à @2,25.

Ouverture du score à la 20ème minute de Lada Tolyatti, la cote de Khimik reste @1,44, c’est complètement choquant. On a notre début de confirmation. Ca sent bien le match truqué. Certains books à ce moment encore ont une cote supérieure à @2 pour Khimik. Encore une fois on peut se servir.

Lada Tolyatti gagne à la mi-temps 1-0. La cote de la victoire est encore basse c’est la confirmation que la remontada est bien prise en considération par les bookmakers et fort probable.

Le reste est tout tracé, Khimik remonte le match et gagne avec 3 buts en l’espace de six minutes.

FC ODINSTOVO – FC GORKI ODINTSOVO 2 (un joli sketch)

Un des plus flagrants c’était cette merveille, match amical en Russie. Match super calme, 0-0 27ème, quasiment aucune occasion mais les cotes de l’over baissent et le cut augmente en passant de over 5,5 à 8,5, plus le temps passe plus le site s’attends à de très nombreux buts. C’est votre premier indice qui ne trompe quasiment jamais !

S’il ne se passe strictement rien pendant le début du match c’est pour tromper le bookmaker, lui laisser croire à un match à under. Mais les mises leur ont très vite fait comprendre qu’ils n’avaient aucun intérêt à laisser les cotes évoluer normalement. Ainsi ils ont été obligés de monter le cut de buts de 5,5 à 8,5. En gros le bookmaker est passé de “Je pense qu’il y aura entre 5 et 6 buts” à “je pense qu’il y aura entre 8 et 9 buts”

On a eu droit en première mi-temps déjà à une petite merveille, 3 buts (et 3 pénaltys) en 5 minutes entre la 40ème et la 45ème. Dont deux buts de l’équipe non favorite en moins de 60 secondes.

Les buts arrivent souvent à des moments stratégiques. Ils arrivent en fin de première mi-temps, en début de deuxième et en fin de deuxième. Ce qui permet de maximiser les profits pour les mafieux. Voici un petit schéma:

Gorki 2 Odintsovo (rappelons-le équipe totalement outsider) finira par remonter un 4-1 et gagner 5-4 le match en marquant 4 buts en 6 minutes 😂

Allez cadeau en bonus, voici une vidéo du match, enfin de l’ambiance (c’était le moment de l’apéro, 13h 😂😂😂)

Inter City Krasnodar – Hippodrome Krasnodar (détails étape par étape)

Autre exemple, Inter City Krasnodar en début de match n’est pas favori, ils sont cotés @2,87 et l’adversaire @2,20. Le match commence et leur cote chute drastiquement. Elle descend à @2,20, ensuite @1,87 et ensuite @1,36 en quelques minutes. Là, ça doit faire tilt, on doit se dire “quelque chose se passe”. Si des gens misent énormément sur un match aussi pété et où les équipes sont équilibrées c’est qu’ils ont une information. Bien sur c’est tard pour prendre la victoire de Inter City cote @1,36 ça ne sert presque à rien mais on peut encore en profiter sur un autre bookmaker qui serait en retard ! Inter City marque vers la 20ème minute, c’est le moment d’être malin, on sait qu’Inter City va probablement gagner à la fin du match mais il reste la mi-temps ! Et en effet l’Hippodrome Krasnodar va remonter en quelques minutes et mener 1-2 mi-temps (avec deux pénaltys !!). L’Hippodrome à la mi-temps était coté @12 !

Pendant la mi-temps, il se passe exactement la même chose qu’en début de match. La cote d’Inter City @2,50 chute à @1,60. Sur certains bookmakers étrangers la cote d’Inter City était 3,90 et n’a baissé que vers la 50ème ! Bien sur à la reprise Inter City enchaine les buts et gagne 6-2.

Vous pouvez même le coupler à l’article d’il y a quelques jours (comment voir les mises des parieurs sur betfair) et vous repèrerez encore plus vite les mises anormales. Sur ce match par exemple 72 200€ étaient misés sur Inter City (et cela ne prend en compte que les mises sur Betfair!!) ce qui est colossal pour un match pété au fin fond de la Russie. Et les 5000€ sur l’Hippodrome sont ceux qui se sont faits avoir, en voyant l’équipe mener et cette énorme cote ils se sont dits “VALUE !!” oui mais value toxique….

Et des comme ça il y en a eu tous les jours pendant plus d’une semaine.

Voici quelques exemples de remontées magiques entre

Ici Granit perd à la mi-temps 1-0 (pourquoi pas), perd 3-2 à la 80ème et moment de magie 3-5 en fin de match en 5 minutes. Nous offrant un joli mi-temps fin de match inversé.

Kristall Moscou qui remonte un 2-0 mi-temps en 180 secondes chrono (buts 60, 61 et 62).

Ilpar II – Univer PGNIU, par remonte un merveilleux 0-2 mi-temps

Meteor et Kupavna nous offrent un merveilleux 7+ et Kupavna mi-temps / Meteor fin de match.

Konkord Moscow nous a aussi offert une belle remontada après avoir été mené 3-2 à la mi-temps.

Voilà de très nombreux exemples (et je ne vous ai pas tout mis !!), je pense que ce sont des automatismes à prendre pour pouvoir les repérer très vite, se protéger et en profiter si la situation le permet. C’est pour ça que je vous ai commenté plusieurs cas et mis énormément de screenshots.

Sur une toute autre période et une autre compétition (Europa League) voici un récapitulatif de la part de Federbet (une agence experte en repérage de matchs truqués) en anglais très clair de comment le repérer et se protéger :

N’hésitez pas si vous avez des questions, on parle clairement d’un exercice compliqué mais une fois que vous arrivez à bien l’appréhender, c’est plutôt amusant 🙂

ATTENTION : pas dans ces cas là (où tout le monde est corrompu) mais parfois quand il y a seulement quelques joueurs corrompus, un match truqué peut ne pas donner le résultat escompté. Donc ne misez jamais trop. Dans un prochain article je vous parlerai du livre The insider’s guide to match-fixing in football de Declan Hill qui parle des matchs truqués. Je l’ai ADORÉ !

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur telegram
Partager sur Telegram
Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur telegram
Partager sur Telegram

14 réflexions sur “Repérer et profiter des matchs truqués en Russie”

  1. Comme d’hab, magnifique article Fab et tu as raisons il y a moyen de les voir ces matchs truqués mais faut quand même passer un temps fou devant les matchs et côtes et être très réactif. Ça fait un bout de temps que tuden parles et depuis j’ai essayé et c’est vrai qu’il y en a un paquet et quand on les trouve ça monte vite mais attention de pas tombé dans la psychose et de voir des matchs truqué partout 😉😉😉
    Je mets un exemple de match que j’ai pris maintenant je sais pas si il était truqué mais c’était très suspect…
    Atlant Moscow – kristall Moscow 2-4 (MT 2-0)
    MT H-1 @3,30 (placé après 15 min de jeu)
    Kristall team over 1,5 @4,300 (placé à la mi-temps)
    Kristall win @29 (placé à la mi-temps)
    Les goals de Kristal à la 59, 60,61,63… 🤔🤔🤔🤔🤔🤔

    1. J’ai oublié de préciser que la côte de Kristall n’a fait que de chuter pendant la mi temps elle était bien plus haute en début de mi-temps…

  2. Magnifique boulot encore une fois!!
    J’ai pas vu la vidéo de 20 min mais j’ai vu celle de l’apéro, un régal mdr 🙂
    Le schéma on fait monter/on marque/on fait monter/on marque une fois capté peut faire très mal dans le répérage!;)

  3. la classe…hyper sympa comme article ca se boit comme du petit lait….bon j ai lu plusieurs fois pour bien comprendre les astuces mais c hyper précis …merci fab pour cet autres facettes sur les paris..bon il faut etre hors arjel bien sur mais c super sympa a lire ….merci encore et vivement les prochains articles

  4. Au top maestro un régal dévoré au ptit dej’ ^^ Magnifique la vidéo de l’apéro match !! Une des seules actions que l’on voit c’est un contrôle pied + pleine figure, de toute beauté 😂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Les autres pronos

REJOINS MEDIAPRONOS

Et aux paris sportifs !

  • Des pronostics gratuits d'experts
  • Un mail avec les 7 conseils essentiels
  • Un fichier de suivi du capital
  • Une communauté au top
  • 22 articles de conseils gratuits

Connexion