S’il y a bien une chose à maitriser quand on est un parieur, c’est :

NE PAS AVOIR PEUR DES COTES


Holà à tous, petit article que je souhaite faire depuis un moment. C’est à propos des cotes. Trop souvent, trop de personnes viennent me voir en me disant qu’ils ont peur de la cote qui est à leur goût trop élevée, en me demandant où est l’arnaque. Cet article fait donc partiellement suite aux précédents. Il vient donc confirmer que les bookmakers peuvent laisser filer des values et c’est au parieur d’être réactif pour les repérer et en profiter des que possible.

Donc n’ayez pas peur d’une cote qui serait élevée juste parce qu’elle est élevée. Il faut toujours la rapporter à l’analyse réalisée en amont, au risque estimé et ensuite la juger. Pas avant ! Il y a plein de belles values qu’on a trouvé avec toute la team MediaPronos depuis plusieurs années (disponibles ici) qui le confirment. Et il y a aussi quelques screenshot de cas un peu spéciaux dont je souhaite vous parler. Bien sûr encore une fois nous sommes majoritairement sur des marchés de niche, il est plus complexe d’en trouver sur les grands championnats, mais pas pour autant impossible, on vous l’a déjà prouvé par le passé !

Dans cet article, je vais surtout m’attarder sur des cas “en live” car les values sont encore plus importantes en live. En effet quoi qu’il se passe sur le terrain en terme de supériorité, domination et jeu (donc je ne parle pas des buts ou pénaltys) le bookmaker aura besoin d’environ 10/15 minutes pour mettre à jour de manière drastique les cotes.

Exemple, une équipe qui domine énormément les 10 premières minutes et qui est cotée @7 pré match, tombera à @5 au bout de 10 minutes et à @3,50 au bout de 15 minutes si elle continue de dominer. Et puis si ça continue elle passera même favorite. Le bookmaker ne peut pas aller plus vite que ce laps de temps. Il en a besoin pour s’en rendre compte, être certain et même ne pas changer drastiquement les cotes en quelques secondes sinon c’est à ce moment là qu’il s’expose et prendrait des risques.

Voici quelques exemples :

  • Match amical entre deux équipes amateurs allemandes : Burgaltendorf 1913 – Altenbochum

Handicap -2AH fixé pour Burgaltendorf 1913 qui devrait être totalement supérieur

Très souvent les sites de paris sportifs indiquent des statistiques live, ça peut aider énormément les parieurs et c’est un point de départ très important pour l’analyse live en plus de la vidéo (si dispo) et de l’analyse pré-match. Là en l’occurence il n’y avait pas de stats en live sur mon bookmaker. Quand la plupart auraient déclaré forfait, j’y ai vu une opportunité ! Si le book n’a pas les stats live et j’arrive à en trouver ailleurs une value pourrait être monstrueuse. Je me lance donc très rapidement à la recherche d’une quelconque statistique qui viendrait me confirmer si cet handicap de -2 est correct.


Très vite je trouve sur totalcorner des stats live et Altenbochum (l’équipe cotée @14) semble légèrement dominer la rencontre au bout de 30 minutes de jeu avec 36 attaques dangereuses à 20. Attention ça ne veut pas dire qu’ils vont gagner, ni même qu’ils sont meilleurs, mais c’est suffisant pour me donner le feu vert que la cote victoire mi-temps @7,50 et la cote de la victoire fin de match @12 à ce moment là sont values. Et on peut dire même énormément value. Bien sur ils n’ont pas 90% de chances de le gagner le match…. mais ont-ils seulement 6,66% (cote 14) de gagner comme l’estime le bookmaker ? Non certainement pas ! C’est donc une value ! C’est ce raisonnement qu’il faut faire systématiquement quand on repère une value.

2-0 mi-temps

Au final ils mènent 2-0 à la mi-temps en dominant le match et leur cote est même encore @1,53 pour la victoire finale !

Pari gagnant le travail du parieur semble terminé…. et ce serait une erreur ! Peu importe si le pari est gagnant ou perdant il faut l’analyser, ai-je bien fait de jouer ce pari ? Etait-il vraiment value ? La réponse est évidemment oui et la deuxième partie du travail commence… on se note l’équipe sur laquelle le bookmaker a fait vraisemblablement une erreur car cela pourrait se reproduire ! Et en effet moins d’un mois après, les bookmakers ont proposé un autre match d’Altenbochum, cette fois-ci contre SC Wiedenbruck avec un handicap -3,5 pour SC Wiedenbruck, ça veut dire qu’ils estimaient probables 3 à 4 buts d’écart…. Vous savez combien il y a eu ? 1-1 avec légère domination de SC Wiedenbruck (11 tirs à 8, 44 attaques dangereuses à 28). Ca confirme donc qu’il ne faut pas avoir peur, vous pouvez être meilleurs que les bookmakers il faut juste énormément de méthode et des connaissances ! Et puis, au bout d’un moment ça devient juste un automatisme.

  • Ligue U19 de Myanmar : Southern Myanmar U19 vs Rakhine United U19

Handicap initial fixé à -2 pour Southern Myanmar U19 qui est de toute évidence largement meilleur

1-0 et même 2-0 pour l’outsider qui se fait largement dominer, le ballon est rond et c’est 11 vs 11 tout peut toujours arriver… 64ème minute nous sommes à 2-0 et les books ont un moment de black-out total ils n’y comprennent plus rien. La cote du troisième but de l’équipe la plus faible est à @19. Selon moi la vraie cote est plutôt @5, max @8. Je me rue donc sur cette énorme cote de @19 en sachant que ça reste très risqué mais pas autant que ne l’estime le bookmaker….. et à ma plus grande surprise moins de 3 minutes après….. le bookmaker corrige la cote et la place @4,50 (que je trouve assez correcte, en tout cas plus que @19 !).

cashout énorme

Mais le plus important c’est que du coup le cashout explose…. et pour une mise de 100€ je peux déjà cashout 292€… quelques minutes après, la cote baisse encore @3,50, le cashout monte encore et on atteint presque les 500€ en 5 minutes. C’est le moment ou je cashout car je trouve les cotes correctes et le bénéfice est important en 5 minutes de jeu. Le bookmaker s’est rapproché de la vérité et je vois mal le troisième but (possible mais pas probable).

cashout encore plus important


C’est donc en étant super attentif, en adoptant les bons réflexes et en suivant des milliers de matchs qu’on peut repérer en quelques secondes une erreur ou mauvaises estimation de cote du bookmaker. Il n’y a pas de miracle, il faut être au taquet!

  • CONCACAF QUALIF U20 – Barbados filles u20 vs Anguilla filles u20

Handicap initial fixé à -4 pour Barbados filles U20 qui est de toute évidence largement meilleur

Mais dès que le match commence et ce pendant 20 minutes je réalise bien vite que le match a l’air d’être du 50/50 plutôt équilibré. Regardez les statistiques au bout de 15 minutes de jeu :


Il faut réaliser très vite la value sur les visiteurs et prendre avant que ça ne chute, car le book mettra à jour avec un délai de 10/15 minutes. Je prends donc quelques paris en sachant que le cashout devrait augmenter. Ça veut pas dire qu’elles vont marquer…. mais ça veut dire que s’il n’y a pas de but dans les 10/15 minutes le cashout pourrait être @2 ou @3 ou même plus ! Au final seulement 10 minutes après le cashout est @2 et @2,50 car la cote du premier but d’Anguilla est passée de @10 à @3,10 en l’espace de quelques dizaines de minutes. Au final le match se termine 2-0 avec deux buts en deuxième mi-temps et c’était seulement du 70/30.

  • Championnat des îles féroé : Skala – if fuglafjordur

if fuglafjordur coté 15 (25 hors arjel) à la sortie de cotes ! J’ai commencé à rédiger cet article il y a plusieurs semaines, il était quasi terminé, et voilà qu’arrive une dernière demonstration parfaite de ce que j’explique. Là aussi on aurait pu avoir peur de la cote monstrueuse…. mais en ayant toutes les informations qu’on avait, non ! Il était évident qu’on avait plus d’informations que les books alors pourquoi avoir peur ?

Récap de l’histoire : Skala – if fuglafjordur

Voilà j’espère que ces quelques exemples vont vous aider à ne pas avoir peur des cotes, prenez confiance vous pouvez avoir l’info avant les autres parieurs et les bookmakers. Il faut bien la vérifier, il faut en être certain mais il ne faut pas non plus trop douter. C’est une guerre et parfois vous pouvez avoir l’avantage, il faut en profiter !

Attention, ça veut pas dire de prendre toutes les grosses cotes et de les tenter une après l’autre ! Mais, quand vous pensez avoir une value, vérifiez bien et à ce moment là, n’ayez pas peur de la cote 😉

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur telegram
Partager sur Telegram
Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur telegram
Partager sur Telegram

11 réflexions sur “S’il y a bien une chose à maitriser quand on est un parieur, c’est :”

  1. Très intéressant. En France sauf erreur il n’y a pas de cashout sur les Paris live. Bon ça dépend sûrement du pari. Mais c’est pas forcément très avantageux avec les book FR. Je peux me tromper car je pari rarement en live.

    C’est possible d’avoir l’article pour parier HA ? Sur ce qu’il y a à savoir pour s’inscrire, retirer ou même déclarer les gains etc..

  2. Salut Fab !
    Merci pour cet article 👍
    Je me pose une petite question. Après cette superbe value que tu nous as trouvé ce week-end,est-ce que tu pense que winnamax peut changer ça manière de calculer un cashout ?
    Être moins généreux 😂

    1. Hello ! Le book est gagnant quand le joueur cashout en général donc il y a un équilibre à aller chercher de leur part… Quand je vois tous ceux qui n’ont pas cashout, je me dis que soit on est trop joueurs sont leur algo n’était pas assez généreux 😉
      et je pense que c’est un peu des deux haha

  3. Super l’article continue comme ça tu fais un gros travail pour avoir des infos comme ça et dénicher des matchs avec une côte comme celle ci 👍🏽

  4. Rodman Rudiger Rm Pro

    Bonsoir Fab, c’est à peine que je viens de te decouvrir et je t’ai même envoyé déjà une demande sur facebook, prière de m’accepter et j’aimerai que l’on puisse discuter un peu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Les autres pronos

REJOINS MEDIAPRONOS

Et aux paris sportifs !

  • Des pronostics gratuits d'experts
  • Un mail avec les 7 conseils essentiels
  • Un fichier de suivi du capital
  • Une communauté au top
  • 22 articles de conseils gratuits

Connexion