Débuter

Bien gérer son budget

L’élément clé dans les paris sportifs : la gestion.

Gérer son budget est une des choses les plus importantes dans les paris sportifs, voire la chose la plus importante que ce soit pour le parieur professionnel, le parieur semi professionnel, le débutant ou le parieur qui ne parie que de temps en temps pour se divertir. En définissant quelques règles simples à propos de la gestion de son argent et des paris qu’il place le parieur se donne beaucoup plus de chances de réussir.

Se définir des règles.

Les bookmakers sont gagnants sur le long terme, c’est indiscutable. 95% des parieurs sont perdants sur le long terme. Une des principales causes est la mauvaise ou inexistante gestion du budget. Si on ne se fixe pas de règles précises on a tendance à faire deux types d’erreurs terribles :

  • Augmenter les mises lors des séries de victoires. On se dit que tout va bien et va continuer à aller bien.
  • Augmenter les mises lors des séries de défaites. Parce qu’on souhaite “se refaire”, expression à bannir.

C’est à dire que quoi qu’il arrive au parieur, il aura tendance à augmenter les mises. Les chances de gagner n’augmenteront pourtant pas, ni même la confiance qu’il aura en ses paris. Le budget n’étant pas illimité vous comprenez bien que cela mène au désastre.

Il faut savoir que les paris sportifs fonctionnent par séries. Il y a des séries de gains (ou le parieur tourne à 80% de réussite) des séries neutres (40-60% de réussite) et des séries de défaites (20%). Des séries de 2 ou 3 pronostics gagnants sur 8 ou 9 existent car les paris sportifs ne sont pas une science exacte et que sur des centaines ou milliers de paris par an, la probabilité que des mauvaises séries arrivent est haute, tout comme celle des bonnes séries bien sûr.

“Un combat constant contre notre discipline”

Une gestion du budget permet donc de ne pas faire ces erreurs. Ce n’est qu’une question de psychologie. Le parieur gagne, il prend confiance, il augmente ses mises. Le parieur perd, il veut se refaire et augmente donc ses mises. En conclusion, les paris sportifs sont un combat constant contre notre discipline.

BIEN GÉRER SON BUDGET EN 4 ÉTAPES

  1. Se fixer un certain montant d’argent qui sera alloué uniquement aux paris sportifs (nommé Bankroll). Il est très important que cette somme d’argent puisse être perdue. Prendre conscience de cela permettra au parieur de ne pas avoir un énorme poids sur les épaules lorsqu’il pariera. Poids qui pourrait s’avérer dangereusement influençant dans la gestion des mises. Il n’est pas indispensable que ce montant soit sur les bookmakers ! La seule chose importante est qu’il soit déterminé.

2. Se fixer un intervalle de mises. Quelle sera la mise minimale et quelle sera la mise maximale. Vous vous doutez bien qu’ici ce n’est pas la minimale qui est importante mais la maximale ! Il est très important de se fixer une limite ! Comme dit précédemment notre budget en paris sportifs n’est pas illimité donc l’objectif le plus important est de ne pas le perdre. Généralement les parieurs utilisent un intervalle de mise entre 1% et 10% du budget total. Pour les très grandes Bankroll un 1%-5% est envisageable.

3. Choisir entre un modèle de mises variables ou fixes

  • Modèle de mises variables : c’est appliquer le pourcentage de mises à la bankroll actuelle et non pas celle de départ. C’est une technique qui est donc plus agressive lorsque l’on est en train de gagner (un pourcentage d’une somme majeure correspond à une mise plus grande) mais d’un autre coté aussi plus prudente lorsque l’on est en train de perdre.
  • Modèle de mises fixes : à l’opposé le modèle fixe correspond à calculer la mise en fonction de la Bankroll de départ. Ayant donc par conséquent les caractéristiques opposées au premier. La prudence est reine lorsque le parieur est en positif. Le jeu devient agressif lorsque le parieur est en négatif.Personnellement j’utilise depuis mes débuts le modèle de mises variable. Ainsi, j’augmente régulièrement mes mises en fonction de l’augmentation de ma Bankroll.

4. Respecter les trois points précédents 🙂

Articles similaires

3 commentaires

  1. Bonjours,
    Et si, par exemple j’ai 100 de bankroll et deux pronos a jouer en meme temps @1,50 et 1,70 Que j’adopte les mises variables je fais donc :
    10% de 100 sur la cote a 1,50 soit 10 euros
    Il me reste 90 je fais donc 10% de 90 soit 9 euros sur la cote a 1,70 ? ou je fais simplement 9,50 sur chaque ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer