Des cotes 5% à 10% plus hautes que la moyenne !
Devenir expert

La NHL, c’est quoi ? les notions indispensables avant de parier

Ce post va aider les novices dans cette discipline mais aussi les ” confirmés”, je vais vous parler des règles en NHL, de l’historique, des pronostics sur lesquels je bosse, des mises en garde….bref plein de sujets qui vous permettront de comprendre encore mieux cette discipline et ma façon de travailler dessus.

NHL, où es-tu née ?

La NHL n’est pas toute jeune. En effet, cela fait plus de 100 ans que la NHL existe. La première saison a eu lieu en 1917/1918 avec une victoire de Toronto qui soulèvera pour la toute première fois la Stanley Cup.

La NHL ou Ligue Nationale de Hockey regroupe les franchises d’Amérique du nord et du Canada. Il faut savoir que tout comme la NBA ou la NFL et MLB , la NHL est une réelle institution aux Etats-Unis, ce sport est extrêmement populaire en Outre Atlantique….raison pour laquelle vous trouverez les meilleurs joueurs du monde (tout comme pour la NBA).

Petite parenthèse, c’est Montréal qui détient le record avec 24 trophées en tout juste 100 ans.

Les matchs de NHL sont très suivis aussi bien dans les stades qu’à la télévision. Il s’agit du huitième championnat de sport qui rassemble le plus de spectateurs au monde après les matchs de football américain ou de cricket en Inde ! Avec une moyenne de 17 000 spectateurs par match pour un total d’environ 21 millions par an, la NHL passionne les foules ! Avec l’introduction du « Winter Classic » en 2008, match joué tous les ans le 1er janvier, la NHL a vu ses audiences télévisées et le nombre de ses programmations radicalement augmenter. Au Canada, les retransmissions des matchs de NHL ont été cédées à Rogers Communication en 2014 pour un contrat de 12 ans d’une valeur de 4 milliards d’euros contre un contrat de près de 2 milliards d’euros dépensés par NBCUniversal pour la diffusion aux Etats Unis pendant 10 ans.

Des règles différentes aux règles européennes

Concernant les règles, elles sont légèrement différentes des championnats plus connus en Europe (KHL, ligue Magnus ect ect), mais je vais malgré tout rentrer dans le détail parce que je pense que tout le monde ne les connait pas sur le bout des doigts.

Le Hockey sur Glace se pratique sur une patinoire sur laquelle évolue en patins à glace 6 joueurs par franchise (5 joueurs de champs et un goal). Le jeu consiste à marquer des buts avec un palet (petit disque en caoutchouc) en maniant celui-ci grâce à une crosse de hockey.

La durée des matchs : un match est découpé en 3 périodes de 20 minutes, le temps réglementaire total étant donc de 1h. Chaque période est dite comme un TT (tiers temps), et en NHL c’est 18 minutes de pause entre chaque TT contre 20 pour les autres championnats.

Autre spécificité de la NHL: le coach d’une franchise ne pourra aligner sur la feuille de match que 20 joueurs (dont 2 gardiens), contre 22 pour la KHL ou la ligue Magnus….Le rôle du coach est donc décisif car il a la liberté de faire rentrer ou sortir qui il veut et quand il veut, sa seule restriction étant de ne pas faire intervenir ses 2 gardiens simultanément.
A noter que, contrairement au foot, le gardien sur le terrain ne peut pas endosser le brassard de capitaine.

Une chose que très peu doivent surement savoir mais que je tiens également à vous dire c’est le nombre d’arbitres: il y a autant d’arbitres que de joueurs sur la glace, au total vous avez 12 joueurs et 12 arbitres, rendez vous compte, quel sport peut se tarer d’avoir autant d’arbitres? aucun. La raison est toute simple: c’est à mon sens le sport collectif le plus rapide et donc les décisions arbitrales doivent être prises de manière quasi instantanée ( que ce soit pour valider le puck dans les nets , ou pour donner une pénalité par exemple). Le rôle du coach est donc décisif car il a la liberté de faire rentrer ou sortir qui il veut et quand il veut, sa seule restriction étant de ne pas faire intervenir ses 2 gardiens simultanément. (2 juges de lignes et de 1 à 2 juges principaux), auxquels viennent s’ajouter 2 juges de buts qui prennent place derrière les glaces de protection, 1 chronométreur, 1 annonceur, 1 responsable de la feuille de match, 2 responsables des bancs de pénalité, sans oublier le juge vidéo derrière son écran. Total : 12 juges … pour 12 joueurs !!!!!

De manière plus générale vous l’aurez compris, le but étant de marquer un point de plus que son adversaire. En cas d’égalité à la fin des 3 tiers temps, les deux équipes sont amenées à jouer une prolongation de 5 minutes; alors attention cette fois-ci vous n’aurez que 3 joueurs de champs par franchise. Si le score n’évolue pas c’est la séance de péno avec 3 tirs par franchise et en cas d’égalité c’est la mort subite.

Dans tous les cas, il y a aura toujours un vainqueur !

Pourquoi j’ai choisi la NHL comme spécialité ?

À ce sujet il y a une multitude de raisons à commencer par la passion, c’est un sport ultra physique, les acteurs sur la glace sont de réels athlètes, je crois que vous ne vous rendez même pas compte de l’exigence physique qu’il faut avoir pour tenir une saison en NHL, la pré saison est absolument dantesque, 4 h de muscu/jour et j’en passe.

La seconde raison est bien évidement financière. C’est le seul sport de “masse” ou “populaire” qui offre tout au long de la saison des cotes aussi juteuses. Vous ne verrez jamais, je dis bien JAMAIS, une cote en NHL inférieure à 1.50 sur une win en RT (hors prolongations). Ce sport est une vraie mine d’or pour les parieurs confirmés qui savent exploiter au mieux cette discipline. Regardez les autres sports, en foot, tennis, basket ainsi que tous les autres sports “populaires” vous allez trouver des cotes parfois voire souvent dégueulasse (du 1.10 à 1.20 très souvent); et je vais aller plus loin dans ma démarche puisque même les autres ligues de hockey (hors NHL) comme la KHL (russie) ou ligue Magnus (france) proposent des cotes souvent horribles…..

Retenez bien ça: c’est le seul sport où vous trouverez des cotes aussi abordables et propres tout au long de la saison ! 

Quels sont mes types de paris ?

Cette discipline en propose un certain nombre ( comme dans tous les autres sports), me concernant je ne travaille que sur 3 types de pronos (je vous parlerais des autres juste en dessous).

  • les victoires (RT ou OT)

Quand je parle de win attention je ne parle pas de 1X2 mais bien de win en RT ou OT, et pour le coup je décompose quasiment toujours mon bet de cette manière :
1/3 de ma mise sur le RT et 2/3 de ma mise sur l’OT

EX: après une analyse détaillée, j’identifie une belle confiance et je vais donc travailler sur les cotes proposées par les books. Je pars du principe que ma franchise va win et que mon choix est bon, je vais donc assurer le coup en jouant 2% sur une win en OT ( prolongations et pénos inclus), et 1% sur une win en RT. La cote en RT est de 0.3 plus élevée, ce qui est ma foi tout à fait logique mais vu les cotes et vu les mises mon bet sera quoiqu’il arrive gagnant si ma team win en OT, et bien évidement cerise sur le gâteau si ça passe en RT.

Voilà ma façon de travailler les win en NHL !

Comment choisir un vainqueur ?

Je ne vais pas vous mâcher tout mon travail fait en amont mais une win est liée à 50% sur les performances d’un goalies !!! OUI OUI, vous avez bien lu, 50%! Donc, pour faire un premier tri j’ai bien sur besoin des line up définitives concernant les goalies, ensuite en fonction des goalies je vais étudier les GAA , leur SV et sur les confrontations antérieures. C’est la toute première chose dont j’ai besoin: le goal qui sera dans les nets. Vient ensuite les joueurs en forme et ceux qui sont à l’infirmerie, mais ces critères n’arrivent qu’à la fin de mon analyse.

  • Les scoreurs

Alors là cet item est lucratif comme jamais. Je ne peux même plus appeler ça une mine d’or, c’est sans nom. Toutes les cotes proposées sur un scoreur sont supérieures à 2 et vont jusqu’à 6 ou 7, alors imaginez vous si vous combinez deux scoreurs et que ça rentre!!! Tous les pronos scoreurs je les propose à 1%…

Comment choisir un scoreur en NHL ?

Ce sujet est très vaste, et je vais pas non plus vous donner toutes les ficelles sur toutes ces années où j’ai taffé dessus mais je peux simplement vous dire que je choisi très souvent un scoreur en fonction de son histoire avec le goalies en face (et la forme du moment bien évidemment). Un goalies est jugé sur son GAA et son SV, c’est pour résumer le % de shoot qu’il encaisse en fonction du % total de shoot, bref, pour vous donner un exemple concret, Ovechkin ( joueur emblématique des Caps) score assez facilement contre certain goalies (Fleury coté Vegas par ex), alors quand les Caps rencontrent Vegas et que Fleury est dans les nets je fonce tête baissée sur Ovechkin scoreur à @ 2.20… Mais tout ça, ça ne s’apprend pas en 2 minutes, aucun de mes scoreurs est choisi au hasard, j’ai une multitude de données et des centaines d’heures de live derrière qui me permettent d’optimiser mon choix final.

Parenthèses sur cet item: LES POINTEURS ne sont pas proposés en Arjel mais là aussi il y a du billet à se prendre.

  • les over

Ce dernier type de pronos et lui aussi assez rentable puisqu’il est basé sur de la stat pure et dure, sujet que je maitrise plutôt bien étant prof de maths à la base. Je n’ai besoin que de quelques infos: les stats des goalies et l’état de forme des deux attaques. Le contexte idéal est d’avoir deux goalies moyen contre deux grosses attaques; c’est pas toujours le cas mais une fois de plus avec les quelques années de live que j’ai derrière moi j’arrive à faire un tri sélectif des bons spots à prendre.

Alors me direz-vous, quels sont les bets sur lequels je ne bosse jamais?

globalement 2: les under que je déteste plus que tout (vous n’êtes jamais à l’abris d’un tir dévié, d’une méforme d’un goalies ect ect ), et les 1X2 puisque les cotes sont généralement infames.

Dernière parenthèse sur les bets: il faut savoir qu’un game en RT c’est env 60 shoot, on comprend mieux l’importance de la forme d’un goalies. I l y a en moyenne 1 shoot par minute en NHL, un bon gardien tournera aux alentours de 0.92 en SV, un mauvais en dessous de 0.85, alors l’écart est infime (7%) mais cet écart aussi petit soit il fera perdre puisqu’il encaissera finalement beaucoup plus.

Les Livebet en NHL ?

Je vais vous donner une piste que vous pourrez tester à la reprise. Le seul vrai live valable en NHL et à tenter dépend d’un cas de figure très particulier: il faut que le score dans le dernier TT soit d’un pion d’écart entre les deux franchises à 5 minutes de la fin.

EX: il reste 5 minutes entre les Caps et les Jets, les Jets mènent au score 4/3, foncez sans hésiter sur l’over + 7.5 sur votre book, mais faites le 5 minutes avant la fin du game puisque votre book bloque les odd à 2 mn du terme. Pourquoi prendre cet over? Tout simplement parce que dans 100% des cas le coach fera sortir le goalies pour mettre une 6ème joueur de champs donc soit en face ils interceptent le puck et les cages sont vides, soit ça égalise….Mais ce bet live passe très très souvent… Vous pouvez me faire confiance la dessus.

Mises en garde et conseils

  • Ne suivez jamais un tipster ou pseudo tipster sur de la NHL si le goalies n’est pas confirmé! C EST IMPOSSIBLE de proposer une analyse sans le goalies avec le décalage horaire j’ai du mal à comprendre comment certains pseudo pronostiqueurs peuvent vous balancer un bet en NHL. C EST DU SUICIDE et c’est uniquement du flash résultat. Alors oui, le prono pourra peut être passer parce qu’il proposera un favori at home mais vous ne vous donnerez pas les moyens d’optimiser votre bet… A BANNIR ABSOLUMENT SANS LE GOALIES.
  • second sujet: la gestion de votre BK. Il faut respecter les % de mises qu’on vous indique, prenez vous un book par tipster et surtout ne prenez pas 10 tipsters par spécialité, ça ne sert à rien et au bout du compte vous ne saurez même plus quoi bet, donc STOP les conneries à vouloir toujours combiner, STOP STOP STOP..

Article rédigé par JR Tips, notre tipster NHL !

 

Lire plus

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close