Chers membres, 

Nous vous remercions pour vos merveilleux messages que vous nous laissez tous les jours. 

Ils nous motivent, nous encouragent, nous poussent à faire plus et mieux ! 

Vous l’avez très probablement compris, nous essayons de donner notre maximum pour MediaPronos que nous considérons comme notre petit bébé et pour les membres que nous considérons notre famille. 

Nous ne comptons pas les heures dédiées au site, aux membres, aux pronostics, à l’innovation, parce qu’on adore ça, et que cela compte énormément pour nous !
 
Alors, un grand Merci d’être là et de nous le faire savoir chaque jour ❤️


Lionel, Fab, David et la Team MediaPronos
 
 
 

❤️  MediaPronos a besoin de ton soutien 
Inscris-toi sur Betway et profite d’un bonus de 150€

Présentation Volley – Jeux Olympiques de Tokyo

Cette présentation s’organise en plusieurs parties :
1. Présentation générale de la compétition
2. Présentation des équipes
3. Prédiction phases de poules – Femmes
4. Prédiction phases de poules – Hommes
5. Pronostic et pronostics à venir

Présentation générale de la compétition

Initialement programmés en 2020, les Jeux Olympiques de Tokyo ont été déplacés pour se tenir du 23 juillet au 8 août 2021, a annoncé le Comité international olympique, tout en conservant le même nom, « Jeux de la XXXIIe Olympiade » et « Tokyo 2020 ».

Arène Ariake

La compétition de volley-ball des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 se déroulera dans la nouvelle arène Ariake, nouvellement construite sur un terrain gagné sur la mer, d’une capacité de 15 000 places mais à huit-clos comme l’a annoncé dernièrement le gouvernement Japonais.

Il est situé dans la partie nord du quartier Ariake de Tokyo, dans la zone de la baie de Tokyo des sites olympiques, à proximité du village olympique. 

Afin d’établir le classement des équipes, les critères suivants seront mis en œuvre.

Le classement 

1. Nombre de victoires 

Les équipes seront classées par ordre décroissant du nombre de matchs gagnés.

2. Points de classement

En cas d’égalité en nombre de matchs gagnés, les points de classement seront pris en compte.   

RésultatsGagnantsPerdants
3-03 pts0 pts
3-13 pts0 pts
3-22 pts1 pts

3. Définir le rapport 

En cas d’égalité du nombre de matches gagnés par deux ou plusieurs équipes, elles seront classées par ordre décroissant par le quotient résultant de la division du nombre de tous les sets gagnés par le nombre de tous les sets perdus.

4. Rapport de points

Si l’égalité persiste selon le ratio des sets, les équipes seront classées par ordre décroissant en divisant tous les points marqués par le total des points perdus au cours de tous les sets 

5. Toujours à égalité ? 

Si l’égalité persiste selon le rapport de points entre deux équipes, la priorité sera donnée à l’équipe qui a remporté le dernier match entre elles. Lorsque le rapport de pointage est à égalité entre trois équipes ou plus, un nouveau classement de ces équipes en termes de points 1, 2 et 3 sera effectué en ne prenant en considération que les matches dans lesquels elles se sont affrontées.

Les compositions d’équipes

Hommes

Poule A : 

Japon : L’équipe du Japon a domicile a dévoilé son équipe de 12 joueurs. Ils auront la lourde tâche de jouer sans public au sein de leur pays !
Passeurs : Fujii Naonobu, Sekita Masahiro,
Pointus : Shimizu Kunihiro, Nishida Yuji,
Réceptionneurs – Attaquants : Ishikawa Yuki, Takanashi Kenta, Otsuka Tatsunori, Takahashi Ran
Centraux : Onodera Taishi, Yamauchi Akihiro, Ri Haku
Libéro : Yamamoto Tomohiro

Pologne : L’équipe de Pologne emmenée par le célèbre Vital HEYNEN, est favorite actuellement des bookmakers et récente finaliste malheureuse de la Nation league. La pologne annonce son équipe pour ses JO de Tokyo avec l’envie ferme et affichée de gagner ce titre.
Passeurs : Drzyzga Fabian, Lomacz Grzegorz
Pointus : Kaczmarek Lukasz, Kurek Bartosz
Réceptionneurs – Attaquants : Leon Venero Wilfredo, Kubiak Michal, Sliwka Aleksander, Semeniuk Kamil
Centraux : Nowakowski Piotr, Kochanowski Jakub, Bieniek Mateusz
Libéro : Zatorski Pawel

Italie : L’Italie est une grande nation du volley-ball, mais ne sera jamais désignée comme la plus grande. Pourquoi ? Elle n’a jamais remporté l’Or Olympique. Ses 12 olympiens seront-ils les premiers à remporter le titre le plus prestigieux des tournois de la Planète Volley ?
Passeurs : Simone Giannelli, Riccardo Sbertoli
Pointus : Luca Vettori, Ivan Zaytsev
Réceptionneurs-Attaquants : Osmany Juantorena, Jiří Kovář, Daniele Lavia, Alessandro Michieletto
Centraux : Simone Anzani, Gianluca Galassi, Matteo Piano
Libéro : Massimo Colaci

Canada : Les 12 joueurs canadiens qui partiront pour les Jeux Olympiques de Tokyo !
Passeurs : Jay Blankenau, TJ Sanders
Pointus : Ryan Sclater , Sharone Vernon-Evans
Réceptionneurs-Attaquants : Nicholas Hoag, Stephen Maar, Steven Marshall, Gordon Perrin
Centraux : Arthur Szwarc, Lucas Van Berkel, Graham Vigrass
Libéro : Blair Bann

Iran : Le Sélectionneur de l’Equipe d’Iran, Vladimir Alekno, a fait son choix pour les Jeux Olympiques de Tokyo :
Passeurs : Saeid Marouf, Javad Karimi
Pointus : Amir Ghafour, Saber Kazemi
Réceptionneurs-Attaquants : Milad Ebadipour, Meysam Salehi, Morteza Sharifi
Centraux : Mohammad Mousavi, Masoud Gholami, Aliasghar Mojarad
Libéros : Mehdi Marandi, Arman Salehi.

Venezuela :
Passeurs : José Carrasco, Armando Velázquez
Réceptionneurs-Attaquants : Fernando González, Willner Rivas, Ronald Fayola, Eliécer Canelo
Libero : Héctor Mata
Pointus : Ermerson Rodríguez, Luis Arias
Centraux : Edson Valencia, José Verdi, Robert Oramas

Poule B : 
Brésil : Le coach principal de la Seleção, Renan Dal Zotto, a annoncé les 12 olympiens du Brésil qui joueront à Tokyo !
Passeurs : Bruno Rezende ‘Bruninho’, Fernando Cachopa
Pointus : Wallace Souza, Alan Souza
Centraux : Lucas Saatkamp ‘Lucão’, Maurício Souza, Isac Santos
Réceptionneurs-Attaquants : Ricardo Lucarelli, Yoandy Leal, Maurício Borges, Douglas Souza
Libero: Thales Hoss

États-Unis : Le coach principal des USA, John Speraw, a annoncé les 12 olympiens des USA qui joueront à Tokyo !
Passeurs : Christenson Micah, Shoji Kawika
Pointus : Anderson Matthew, Ensing Kyle
Centraux : Stahl Mitchell, Holt Maxwell, Smith David
Réceptionneurs-Attaquants : Sander Taylor, Defalco Torey, Jaeschke Thomas, Muagututia Garrett
Libéro : Shoji Erik

Russie : La Russie appelé ROC a dévoilé le nom de ses 12 joueurs, elle sera coaché par Tuomas Sammelvuo
Passeurs : Pankov Pavel, Kobzar Igor,
Pointus : Mikhaylov Maxim, Poletaev Victor,
Centraux : Volvich Artem, Iakovlev Ivan, Kurkaev Ilyas
Réceptionneurs – Attaquants : Podlesnykh Yaroslav, Volkov Dmitry, Bogdan Denis, Kliuka Egor
Libéro : Golubev Valentin

Argentine : Le Sélectionneur de l’Equipe d’Argentine, Marcelo Méndez, a révélé les 12 olympiens qui partiront à Tokyo :
Passeurs : Luciano De Cecco and Matías Sánchez
Pointus : Bruno Lima and Federico Pereyra
Centraux : Sebastián Solé, Martín Ramos and Agustín Loser
Réceptionneurs-Attaquants : Facundo Conte, Cristian Poglajen, Ezequiel Palacios and Nicolás Méndez
Libéros : Santiago Danani

France : Les Jeux Olympiques arrivent, et on a dévoilé ce 18 juin le nom des 12 joueurs de Laurent Tillie.Passeurs : Benjamin Toniutti, Antoine BrizardCentraux : Nicolas Le Goff, Barthélémy Chinenyeze, Daryl BultorRéceptionneurs-Attaquants : Kevin Tillie, Earvin Ngapeth, Trévor Clévenot, Yacine LouatiPointus: Jean Patry, Stéphen BoyerLibero : Jenia Grebennikov

Tunisie : Les Jeux Olympiques arrivent, et l’équipe de Tunisie a dévoilé le nom des 12 joueurs emmené par le coach ANTONIO GIACCOBE
Passeurs : Ben Cheikh Mehdi, Ben Slimène Khaled
Centraux : Agrebi Omar, Mbareki Sélim, Kadhi Ahmed
Receptionneurs-Attaquants : Nagga Hamza, Ben Tara Wassim, Ben Othmen Miladi Mohamed Ali, Karamosli Elyes, Moalla Ismail, Bouguerra Aymen
Libéro : Hmissi Saddem

Femmes

Poule A

Japon : Voici la liste des 12 olympiennes japonaises qui défendront leurs couleurs à domicile, avec passeuse Kanami Tashiro qui jouera dans les rangs de Volley-Ball Nantes Pro la saison prochaine :
Passeuses : Aki Momii, Kanami Tashiro
Pointues : Ai Kurogo
Réceptionneuses-Attaquantes : Sarina Koga, Mayu Ishikawa, Yuki Ishii, Kotona Hayashi
Centrales : Erika Araki, Haruyo Shimamura, Mai Okumura, Nichika Yamada
Libéros : Mako Kobata

Serbie : L’équipe de Serbie partant aux Jeux Olympiques de Tokyo.
Passeuses : Sladjana Mirković, Maja Ognjenović
Pointues : Ana Bjelica, Tijana Bošković
Réceptionneuses-Attaquantes : Bianka Buša, Brankica Mihajlović, Bojana Milenković, Jelena Blagojević
Centrales : Mina Popović, Maja Aleksić, Milena Rašić
Libéro : Silvija Popović

Brésil : Le Sélectionneur de l’Equipe du Brésil Féminine, Ze Roberto dévoile le nom des joueuses qui s’envoleront aux Jeux Olympiques de Tokyo :
Passeuses : Macrís Carneiro and Roberta Ratzke
Pointues : Tandara Caixeta
Réceptionneuses-Attaquantes : Rosamaria Montibeller, Natália Pereira, Fernanda Garay ‘Fê Garay’, Gabriela Guimarães ‘Gabi’, and Ana Cristina Souza
Centrales : Caroline Gattaz ‘Carol Gattaz’, Ana Carolina Silva ‘Carol’, and Ana Beatriz Correa ‘Bia’
Libero : Camila Brait

Corée du Sud : La Corée du Sud annonce ses olympiennes. Contrairement ce qu’annonçaient certaines rumeurs, ça sera sans les soeurs jumelles Lee, malgré les performances très décevantes de l’équipe lors de la dernière VNL Féminine.
Passeuses : Yeum Hye-Seon, An Hye-Jin
Pointues : Jeong Ji-Yun
Réceptionneuses-Attaquantes : Park Jeong-Ah, Kim Yeon-Koung, Loo So-Young, Pyo Seung-Ju
Centrales : Kim Hee-Jin, Yanh Hyo-Jin, Kim Su-Ji, Park Eun-Jin
Libéro : Oh Ji-Young

République Dominicaine : Les olympiennes de la République Dominicaine qui partiront défendre leurs couleurs !
Passeuses : Niverka Marte, Camil Domínguez
Pointues : Brayelin Martínez et Gaila González
Réceptionneuses-Attaquantes : Bethania De La Cruz, Prisilla Rivera, Yonkaira Peña
Centrales : Jineiry Martínez, Annerys Vargas, Lisvel Eve
Liberos: Brenda Castillo, Larysmer Martínez

Kenya : L’alignement olympique du Kenya 
Setters  – Jane Wacu, Joy Lusenaka 
Opposés  – Sharon Chepchumba, Emmaculate Chemtai 
Frappeurs extérieurs  – Mercy Moim, Noel Murambi, Leonida Kasaya, Pamela Jepkirui 
Bloqueurs du milieu  – Edith Mukuvilani, Gladys Ekaru, Lorine Chebet 
Libéro  – Agrippine Kundu 

Poule B

Chine : La Chine annonce ses 12 olympiennes. On ne va pas se le cacher, c’est une grosse équipe qui ne convoite qu’un seul métal : l’Or !
Passeuses : Ding Xia, Yao Di
Pointues : Gong Xiangyu, Liu Yanhan
Réceptionneur-Attaquant : Zhu Ting, Zhang Changning, Li Yingying, Liu Xiaotong
Centrales : Yuan Xinyue, Yan Ni, Wang Yuanyuan
Libéro : Wang Mengjie

États-Unis : Liste olympique des États-Unis
Passeurs – Micha Hancock, Jordyn Poulter
Opposites – Annie Drews, Jordan Thompson
Frappeurs extérieurs – Kim Hill, Kelsey Robinson, Jordan Larson, Michelle Bartsch-Hackley
Bloqueurs du milieu – Foluke Akinradewo, Chiaka Ogbogu, Haleigh Washington
Libero – Justine Wong Orantes

Russie : Les olympiennes russes partant pour Tokyo :
Passeuses : Polina Matveeva, Tatiana Romanova, Evgeniya Startseva
Pointues : Natalia Goncharova, Anna Lazareva, Ksenia Smirnova.
Attaquantes-Réceptionneuses : Irina Voronkova, Arina Fedorovtseva
Centrales : Ekaterina Enina; Ekaterina Efimova, Irina Koroleva, Irina Fetisova
Liberos : Anna Podkopaeva, Daria Pilipenko

Italie : L’Italie n’a jamais gagné les Jeux Olympiques, jamais, ni chez les hommes, ni chez les femmes ! Cette équipe féminine est-elle capable de briser cette malédiction et enfin goûter à l’Or au Japon ?
Passeuses : Alessia Orro, Ofelia Malinov
Pointue : Paola Egonu
Réceptionneuses-Attaquantes : Caterina Bosetti, Elena Pietrini, Miriam Sylla, Indre Sorokaite
Centrales : Cristina Chirichella, Anna Danesi, Sarah Fahr, Raphaela Folie
Libéro : Monica De Gennaro

Turquie : Le Sélectionneur de l’Equipe Féminine de Turquie, Giovanni Guidetti, a fait son choix pour les olympiennes qui partiront au Japon :
Passeuses : Naz Aydemir Akyol and Cansu Özbay
Pointues : Meryem Boz, Ebrar Karakurt
Réceptionneuses-Attaquantes : Meliha İsmailoğlu, Hande Baladın, Şeyma Ercan, Tuğba Şenoğlu
Centrales : Eda Erdem Dündar, Zehra Güneş, Kübra Akman
Libéro : Simge Aköz

Argentine : La composition des olympiennes de l’Equipe d’Argentine ou les Panteras pour les intimes :
Réceptionneuse-Attaquante : Elina Rodríguez, Yamila Nizetich, Daniela Bulaich, Antonela Fortuna
Pointu : Erika Mercado, Eugenia Nosach
Central : Julieta Lazcano, Bianca Farriol, Candelaria Herrera
Libero : Tatiana Rizzo
Passeur : Azul Germanier, Victoria Mayer

Prédiction phases de poules – Femmes

Poule A :
Le Japon défendra ses couleurs à domicile mais comme on le sait sans public, malgré tout elles auront fort à faire et auront une sacrée pression sur les épaules. On observera dans cette équipe Kanami Tashiro qui rejoindra le championnat de France et notamment Nantes VB l’année prochaine ! J’aurais pour ma part un regard particulier sur Mayu Ishikawa qui est une excellente joueuse, jeune et talentueuse en laquelle le Japon jette son dévolu mais aussi ses espoirs. Cette jeune joueuse a été propulsé d’une manière vertigineuse et rapide sur le devant de la scène et notamment en équipe A. Elle a récemment plutôt bien performé en VNL et est capable de marquer de nombreux points lors d’un seul et même match et aussi contre des bonnes équipes comme les USA…
Ishikawa est une joueuse à montrer dans toutes les écoles de volley… Tout comme KO. Ces deux filles sont techniquement et tactiquement capables de placer le ballon n’importe où elles le veulent notamment en attaque. Une manière de choisir le bon moment et le bon endroit pour placer idéalement ses partenaires. Cela montre la force de caractère et la capacité d’adaptation de ses filles.

La Serbie qui de son côté a fait l’impasse totale sur la nation league arrive ici, aux JO en étant plus fraîche, avec plus d’entraînements et quelques matchs en moins… Ma question serait de dire à quel niveau cette équipe se situe aujourd’hui… Je ne tiens pas compte de la VNL et IL NE FAUT PAS TENIR COMPTES DE L’EQUIPE et DES RESULTATS car ce n’était pas du tout la même équipe. Malgré tout il faudra compter sur cette équipe si elle est au niveau de suite… Finaliste des derniers JO la Serbie occupera forcément les esprits et ça en fait un outsider de luxe à ce jour. Elle compte dans ses rangs des joueuses de talents notamment sa passeuse ou encore sa pointue.

Le Brésil est l’équipe finaliste malheureuse de cette dernière VNL. Je n’étais pas surprise par ce résultat notamment en phase finale. On aura mlagré tout encore une fois le droit à une équipe solide pour ces JO. Eliminée en 2016 face à la Chine vainqueur quelques temps après, le Brésil est capable de réaliser des matchs de haut vol.
On pourra voir le jeu solide, agile, rapide et endurant. L’excellente Pointue Tandara devrait venir faire quelques ravages et quelques trous dans les défenses adverses.

La Corée du Sud annonce ses olympiennes. Contrairement ce qu’annonçaient certaines rumeurs, ça sera sans les soeurs jumelles Lee, malgré les performances très décevantes de l’équipe lors de la dernière VNL Féminine.
Compte-tenu de leur reconstruction, de la perte des sœurs… La Corée du Sud ne jouera pas un rôle primaire cette année.

De son côté La République Dominicaine viendra défendre ses couleurs en terre nipponne avec l’espoir de briller et bien figurer.
La VNL utilisée clairement comme des entraînement a permis à cette équipe de toutefois bien se classer.
On retrouvera des anciennes joueuses déjà vus sur les parquets par le passé à Londres ! C’est une équipe expérimentée et mature également dans le jeu. Ne parlons pas des automatismes. Cependant je pense que le niveau est trop élevé encore pour cette nation, même si’lon devrait voir de belles choses lors de leurs matchs.

Dernière équipe de cette poule en l’occurrence avec la participation du Kenya. L’entraineur Paul Bitok a décidé de laisser squr le carreau Violet Makuto et Elizabeth Wanyana avant de finaliser son équipe pour aller aux JO.
L’équipe ressemblera à celle qui a disputé la Coupe du Monde de Volley FIVB 2019, en l’occurrence leur dernière grande compétition. Elles ont renouvelé pas moins de huit éléments pour aller au Japon, une équipe qui se connait mais qui en terme de qualité n’a pas encore le niveau des grandes nations. Malgré tout je suis heureuse de voir une équipe africaine à ce niveau et capable de venir chatouiller quelques équipes. On verra un jeu vif basé principalement sur l’attaque.

Mon classement : Serbie, Brésil, Japon République Dominicaine, Corée du Sud, Kenya

Poule B

De mon côté je l’appelle la poule de la mort avec des équipes tonitruantes faisant clairement parties des favorites de cette compétition

La Chine est pour moi à l’heure actuelle la favorite de cette grande compétition. Elle l’annonce clairement d’ailleurs elle convoite l’or pour ces JO.
Championne en titre l’affaire est simple défendre son titre avec 7 vétérantes et 5 nouvelles pour entamer cette compétition.
La Chine qui a terminé 5eme de la VNL n’est absolument pas à mettre à leur crédit. En effet, durant presque toute la compétition la Chine a joué avce une équipe remaniée avec son équipe type encore en Chine à l’entrainement. Dès lors que les joueuses types de l’équipe sont venues la Chine a gagné 5 fois dont un cinglant 3/0 face aux USA…

Les États-Unis viennent à Tokyo en venant en étant outsider lorsque l’on sait que l’on a connu la grosse défaite face à la Chine récemment. Un air de revanche plane toutefois et davantage en phase de poule !
Avec 4 joueuses de l’épopée de Rio où elles ont été éliminées en demie-finale, les USA emmené par l’entrainer Karch Kiraly auront fort à faire.
Malgré leur victoire en VNL récemment dans la bulle de Rimini, la donne sera différente à Tokyo.
Je pense et j’ai peur que les USA se soient trompé de compétition et pourront peut-être manquer de fraicheur lors des moments importants.
L’entraineur lui de son côté est convaincu que le travail accompli lors des dernières années et la grande forme de la VNL devraient aider les Américaines à remporter une quatrième médaille de suite aux JO.
Libero – Justine Wong Orantes

La Russie et oui…. Je considère cette équipe comme l’équipe outsider par excellence. En effet, très forte faisant partie des meilleures équipes aux mondes. Gonracheva devrait montrer la voie à ses coéquipières. Mais face à de grosses cylindrées dans sa poule je ne sais pas comment pourrait se comporter cette équipe et avec quelle force de caractère ?

Ahhhh l’Italie n’a jamais gagné les Jeux Olympiques, jamais, ni chez les hommes, ni chez les femmes ! Cette équipe féminine est-elle capable de briser cette malédiction et enfin goûter à l’Or au Japon ?
J’ai envie de dire peut-être que oui chez les femmes mais il y aura des confitions… En effet, il ne faudra pas compter que sur Egonu sinon l’affaire est simple oui, Egonu fera des ravages mais ne pourra pas gagner seule ! La saison est longue et point positif l’entraineur a eu l’intelligence de mettre toute l’équipe type a l’entrainement durant la VNL. Si cela n’est pas gagnant physiquement en tout cas je ne comprendrais pas. De mon point de vue cette équipe possède toutes les qualités à tous les postes pour venir embêter les meilleures équipes. Tout ceci dépendra de la motivation collective et des interactions de jeux.

Concernant la Turquie rien de nouveau sous les tropiques… : Le Sélectionneur de l’Equipe Féminine de Turquie, Giovanni Guidetti, a fait son choix pour les olympiennes qui partiront au Japon et parmis elles ont pourra retrouver Karakurt. Encore une fois de leur côté il sera temps de gérer les émotions car il y a du talent. Et de mobiliser face aux grosses équipes. Il sera temps également également de jouer avec leur tête car ce n’est pas toujours.

L’Argentine qui ne devrait pas faire d’exploit lors des JO. C’est une équipe assez rajeunie car seule 3 joueuses auront plus de 30 ans ! Ce sont aussi les seules joueuses de l’équipe à avoir participé aux JO de RIO en 2016. L’argentine fera les JO de volley pour la seconde fois de son histoire ! Une équipe en expansion et devrais-je dire aussi un pays en pleine expansion. Cette équipe s’entraine depuis déjà 3 mois ensemble ce qui est une sacré force, comparée à d’autres équipes. Elle a réalisé des matchs amicaux en Croatie il y a peu et peut maintenant dire qu’elle est prête à affronter les cadors.

Mon classement : Chine, Italie, Turquie, Usa, Russie, Argentine

Mention spéciale pour le volley champagne car Zhu Ting (Chine), Paula Egonu (Italie), Mercey Moim (Kenya), Rivera (République Dominicaine), Kim (Corée du Sud) seront les portes drapeaux de leur pays !! Régalade !

Prédiction phases de poules – Hommes

Poule A :

L’équipe du Japon a domicile a dévoilé son équipe de 12 joueurs. Ils auront la lourde tâche de jouer sans public au sein de leur pays ! une équipe en expansion et en train de véritablement monter en puissance au fil des années. Alors oui il manque encore un quelque chose mais je pense qu’ils sont largement capables de venir embêter quelques équipes. Avec des forces vives en attaque je les trouve jeunes et véloces…

On ne présente plus la Pologne emmenée par le célèbre Vital HEYNEN, est favorite actuellement des bookmakers et récente finaliste malheureuse de la Nation league. La Pologne annonce son équipe pour ses JO de Tokyo avec l’envie ferme et affichée de gagner ce titre.
Culture totale en Pologne pour ce sport qui mérite d’être mis en lumière ! Les forces sont vives aussi ici et l’on aura largement de voir Leon en action que je pense encore actuellement comme le meilleur attaquant mondial.
L’équipe de Pologne a su faire la VNL et a su aussi reposer son équipe aux moments opportuns.
Il s’agira pour cette équipe de déployer son potentiel sans toutefois craquer lors des grands moments.

L’Italie est une grande nation du volley-ball, mais ne sera jamais désignée comme la plus grande. Pourquoi ? Elle n’a jamais remporté l’Or Olympique. Ses 12 olympiens seront-ils les premiers à remporter le titre le plus prestigieux des tournois de la Planète Volley ?
Grand outsider de cette compétition, ils sont capables du meilleur. Ils attaquent souvent leur compétition fort quand je dis fort c’est déterminé et avec force.
L’équipe qui s’est reposée en juin durant la VNL pourrait bien venir jouer les troubles fêtes comme en 2016 à Rio.

L’entraineur du Canada, Glenn Hoag a décidé d’emmener 7 anciens joueurs présents à Rio après la belle cinquième places de ce pays.
Avant de partir à Tokyo ils ont réalisé un camp d’entrainement en Turquie. Je trouve cette équipe belle et joueuse. L’expérience et le dynamisme des joueurs est à souligner également. L’envie est simple le Canada vise le podium cette fois-ci. Même si cela est possible par contre je ne pense pas que face aux cadors cette équipe soit en capacité encore actuellement de se surpasser mais je peux dire que ce sont des outsiders oubliés parfaits !
La Nation League fut déjà un bon premier entrainement puisqu’ils ont terminé 7eme.

L’Iran a changé d’entraineur il y a peu encore et nous verrons comme sélectionneur le connu Vladimir Alekno.
Il a d’ailleurs fait des choix cet entraineur. Avec 11 joueurs reconduit depuis la VNL, il y aura aussi un ancien de Rio 2016 qui vient de se greffer.
L’équipe est belle et fait preuve de qualité. Ayez un regard attentif avec cette équipe qui joue bien. Le volley est un sport national en Iran ! C’est une équipe pleine de classe et de qualité, vieillissante malgré tout mais expérimentée et homogène.
Le bloc pour moi sera l’une des forces de cette équipe qui est assez grande lors de ses situations de jeu et donc solide.
Le passeur Marouf, je fais un focus, est excellent et est capable de changer un match, il est agile, habile et malin. Le regard du passeur que l’on aime car il sait lire le jeu et créer des surprises.

Le Venezuela s’est préparé au mieux de son côté. Disposant de temps, ils sont allés en camp d’entrainement d’abord en Belgique puis en Turquie leur permettant de solidifier l’esprit d’équipe.
L’entraineur Sarti a donc décidé d’emmener 12 joueurs qui sont ni plus ni moins que les joueurs qui ont remporté la qualification sud-américaine permettant d’aller à Tokyo.
Le Venezuela a aussi réalisé des matchs amicaux contre la République Dominicaine, Cuba ou encore le grand Brésil.
C’est pour eux une chance de participer à ses JO puisque ce sont uniquement les deuxièmes pour ce pays en volley !

Mon classement : Pologne, Italie, Japon, Canada, Iran, Venezuela

Poule B : 
Le Brésil avance à Tokyo en étant fort. Venant de gagner la dernière Nation League, on a pu voir le jeu et les automatismes déjà en place dans cette équipe au combien talentueuse.
Le coach principal de la Seleção, Renan Dal Zotto a à sa disposition des possibilités à chaque poste et sur le banc également. Grosse équipe en perspective faisant partie des favoris !

Les États-Unis font confiance à l’expérience en emmenant 8 médaillés de bronze des JO de Rio. Sander sera le point d’interrogation de cette équipe…. Se relevant de plusieurs blessures ces dernières années, il fait aujourd’hui partie de l’équipe nationale mais n’a pas joué de matchs d’entrainement. Je trouve cela osé de la part de Speraw. Qui pourrait soit créer la surprise soit se faire surprendre lui-même.
Pour ceux qui connaissent la LAM vous verrez Averill jouer pour les USA de grand blond à la longue chevelure assez impressionnant au bloc et en attaque.

Ah la Russie. La Russie appelé ROC a dévoilé le nom de ses 12 joueurs, elle sera coaché par Tuomas Sammelvuo.
Honnêtement Oui la Russie c’est fort mais pour moi ici à Tokyo c’est surcôté.
On verra bien entendu de la force , de la puissance et des joeuurs athlétiques mais qui dit force dit aussi manque de précision.
Et c’est souvent ce que l’on voit avce la Russie un manque de justesse dans le dernier geste. Les absences notables de Vlasov et Muserskiy ne seront pas là pour aider cette équipe. ? A défaut la Russie a fait confiance à la paire Volvich et Kurkaev se connaissant pour jouer régulièrement ensemble. Mais jusqu’à qu’elle niveau cette paire fera face ? Face a des grands comme la Pologne, le Brésil je ne vois pas la Russie se mêler au titre. En tout cas pas avec ce que je vois en ce moment.

L’Argentine est pour l’équipe totalement sous côté ! Mais ce n’est pas grave ça pourrait faire nos affaires.
Il faut mettre de côté les résultats de VNL puisque cette équipe touchée par le covid n’était pas du tout au complet. Pour moi cette équipe peut faire de réelles surprises, alors certes pas contre le Brésil ou la France mais contre d’autres équipes c’est le moment idéal pour venir se qualifier parmi les 4 premiers de cette poule.
On y verra beaucoup de joueurs connus de notre championnat de France qui sont agréables à voir jouer. Plein de panache, de vélocité et d’une rage de vaincre comme j’ai rarement vu, il n’y a pas à dire la culture sud-américaine n’a rien à voir avec nous pour le moment.
Tenons compte aussi que le banc est de qualité et les changements possibles multiples… difficile pour une équipe de s’adapter en face.
J’ai également regardé le match amical contre l’Italie et ce qu’a fait l’Argentine mérite d’être regardé durant ces JO
Sur les 12 joueurs sélectionnés, 7 évoluent actuellement dans notre championnat Français !!

Notre belle France, même si la Team Yavbou semble révolue le jeu n’en reste pas moins séduisant. Laurent Tillie a fait des choix cohérents je trouve pour ces JO. ET Ngapeth a su nous dire que la déroute des JO de Rio ne serait pas là aujourd’hui. Bizut des JO de 2016 la France a apprit et met toutes les chances de son côté.
En effet, la France et notamment son entraineur commençons pas leui, est entraineur dans une équipe du Japon depuis cette saison. Il entraine notamment quelques polonais et des Japonais. Quoi de mieux pour parfaire la connaissance du pays. Qui plus est la France est partie en camp d’entrainement dans le sud du Japon depuis déjà 2 semaines. Pourquoi le Sud du Japon ? tout simplement car c’était la saison des pluies et la fin de la saison avec des grosses pluie. Sauf que dans le Sud du Japon au soleil ce n’est pas la même chose et les conditions sont idéales.
Quelques choix forts ont été fait par le sélectionneur Français mais je pense que la France au-delà d’une médaille si elle joue sérieusement peut aussi viser le titre faisant du volley un sport plus connu dans notre hexagone. J’y crois je suis peut-être chauvine mais on a le talent !
Notre voisine la Tunisie viendra aux JO avec certainement le plus ancien des joueurs le capitaine Ben Cheikh âgé de 42 ans. Après ces premiers JO à Londres en 2012 voici Tokyo en 2020(1). L’expérience n’est pas là forcément mais ils ont su se qualifier face à quelques équipes en expansion comme l’Egypte.
Autre chose à noter c’est la seule équipe masculine de Tunisie collective à faire ces JO ! Malgré tout ils auront peu de chances de bien figurer surtout dans la poule de la mort mais il est possible de voir des jolis mouvements.

Mon classement : Brésil, France, USA, Argentine, ROC, Tunisie

Mention spéciale pour le volley car Ben Cheikh (Tunisie), Bruno (Brésil) seront les portes drapeaux de leur pays !!!!!!!!

Pronostic et pronostics à venir

Je vous ai déjà partagé un pronostic long terme : https://www.mediapronos.com/pronostics-des-experts-du-jour/pronostic-long-terme-jo/ Je partagerai d’autres pronostics durant la compétition sur l’espace Gold MediaPronos.

Merci pour votre lecture et bonne compétition à tous !

Alexandra,

❤️  MediaPronos a besoin de ton soutien 

Quand tu souhaites t’inscrire sur un site de paris sportifs (ou bien une connaissance à toi), pense à passer par ces liens, cela permet à MediaPronos de continuer à exister, et tu as bien entendu droit au bonus de bienvenue !  Merci  🙏🏻

NOUVEAU ➡️ 150€ offerts sur Betway en cliquant ici 
➡️ 150€ offerts sur Zebet en cliquant ici 
➡️ 100€ offerts sur Betstars en cliquant ici 
➡️ 100€ offerts sur Bwin en cliquant ici 
➡️ 50€ offerts sur Genybet en cliquant ici 
🆕 Etoro: Crypto-monnaies et bourse disponible ici

Inscription gratuite en 7 secondes :

16 réflexions sur “Présentation Volley – Jeux Olympiques de Tokyo”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Les autres pronos

BETWAY ENFIN EN FRANCE !