Combiné Euroleague ✅

Like notre page Facebook pour ne plus rien rater !

Analyse concernant le pronostic Combiné Euroleague

Je me lance dans un combiné dans une semaine de basket européen plus que remplie puisque l’Euroleague jouera 2 journées en 4 jours, un format qui met à mal les plus petites équipes de cette compétition. Je pars donc sur une victoire de l’Efes Istanbul à domicile, combiné à un grand H+ sur Zalgiris. En d’autres termes, je vois l’équipe lituanienne résister au CSKA sur son parquet. Il y a beaucoup de lecture, notamment sur le match Efes – Maccabi car je présente les 2 équipes pour la première fois cette saison 🙂

L’Efes me plaisait avant le début de la saison sur le papier et ce que l’on voit sur le parquet est à la hauteur des espérances placées en début de saison. Je n’ai pas encore présenté l’équipe turque sur le site de Mediapronos, j’ai eu la chance les voir de mes propres yeux lors du match contre Milan début novembre. L’Efes s’incline sur un énorme tir à 3 pts de Mike James mais peut se mordre les doigts car Micic fait 0/2 aux lancer-francs juste avant cette action surhumaine (vidéo à la fin de l’analyse pour le plaisir). Le moins que l’on puisse dire c’est que l’Efes n’a pas encore inquiété cette saison, mise à part une défaite en début de saison contre une équipe de Zalgiris redoutable en tant qu’outsider (on en reviendra en 2ème moitié d’analyse). Il y a cette cruelle défaite à Milan, une autre défaite sur le parquet du Fener après prolongation en ayant pourtant la balle de match à la fin du temps réglementaire et une large défaite en championnat contre Sakarya.

Il faut savoir que le championnat turc a durci son règlement concernant les joueurs extra-communautaires, cela signifie qu’il doit y avoir un nombre de joueur limité de “non turcs” et donc les grosses équipes sont impactées car elles possèdent forcément plus de joueurs étrangers que les clubs moyens qui s’appuient plus sur des joueurs locaux. C’est pourquoi l’Efes qui à un énorme roster peut se faire battre dans le championnat turc, il y a 2 joueurs qui doivent rester en tribune à chaque fois. L’équipe de l’Efes est très équilibrée, le meilleur coup cet été est assurément celui de Shane Larkin. Ce meneur américain a pas mal évolué en Europe avant d’être pris par Boston en NBA, il n’a pas assez convaincu outre-Atlantique mais reste un des meilleurs meneurs d’Euroleague. Il s’est blessé à l’entraînement sur le glissant parquet de Gran Canaria et n’a pas joué depuis 4 matches mais fera son retour contre le Maccabi. Micic est arrivé en provenance du Zalgiris, c’était l’un des joueurs dominants qui a permis à Kaunas d’aller au Final 4 l’an passé, James Anderson un ailier complet passé par le Khimki mais qui joue peu avec l’Efes. Le français Moerman a rejoint l’escouade, il connait bien la Turquie pour avoir déjà joué à Banvit et Darussafaka par le passé, il est en forme et a battu son record de points en Euroleague sous mes yeux à Milan (23 unités, cocorico). L’autre français c’est Rodrigue Beaubois (12,5 pts / 3 assists) qui prend vraiment de l’ampleur depuis bientôt 1 an, il se montrait important à Baskonia mais est en train de franchir un palier avec l’Efes car il prend pas mal ses responsabilités aux côtés de Larkin. Il a planté 26 pts contre le Khimki le mois, soit son 2ème meilleur total dans cette compétition, ainsi que 17 et 19 pts récemment. Tibor Pleiss fait bien le travail dans la raquette aussi du haut de ses 2,21 mètres (10 pts / 4 rbds); il forme une excellente doublette d’intérieur avec Bryan Dunston au club depuis 3 ans, un pivot très athlétique (8 pts / 4 rbds). Un autre ancien c’est Krunoslav Simon qui dispute sa 2ème saison, un redoutable shooteur (10 pts / 46% à 3 pts), c’est lui qui met le panier décisif à 3 pts contre Gran Canaria à 30 secondes de la fin. On finit par le capitaine Balbay, le meilleur turc de cette effectif, pas le joueur le plus déterminant mais il fait le travail et a inscrit un énorme tir primé pour gagner chez le Khimki le mois dernier.

L’Efes possède donc 8 joueurs de haut niveau, connaissant tous très bien l’Euroleague, chaque joueur se complète, à tous les postes et les résultats se font déjà sentir avec comme match référence la victoire contre le Fener en Euroleague à domicile. Menés de 14 pts à la MT, les Turcs effectuent une 2ème MT de très haut vol pour infliger un -20 en 20 minutes à l’une des meilleures équipes d’Europe. La semaine dernière c’est le Pana qui n’existe pas alors que l’Efes évoluait sans Larkin. Bref cette équipe est séduisante et se positionne comme une bel outsider pour finir autour de la 5ème place pour les playoffs. Et ce n’est pas forcément le Maccabi qui semble l’équipe la plus en place pour déstabiliser les hommes d’Ergin Ataman. Les israéliens sont vraiment décevants en Euroleague, je ne m’attendais à rien de génial à la vue du mercato mais c’est pire que ce qu’imaginaient les observateurs du gratin européen. Wilbekin ne trouve pas réellement son rythme avec cette équipe qui ne lui convient pas super bien. De plus le “franchise player” Jeremy Pargo n’a pas encore débuté sa saison pour une blessure, son retour est imminent mais pas avant la semaine prochaine. Tarik Black le pivot a manqué 2 matches mais a rejoué récemment contre Gran Canaria et est attendu plus ou moins à 100% pour ce duel en Turquie. Ramon Sessions et ses 11 saisons en NBA viennent à la rescousse pour aider au poste 1 un Wilbekin trop seul. L’équipe israélienne n’est pas vraiment équilibrée et s’appuie aussi sur 8 joueurs de haut niveau mais pas aussi fort que l’Efes je trouve. Coloiaro que j’ai découvert à Banvit la saison passé (contre Nanterre) est en plein progression mais découvre le plus hait niveau européen, Roll fait toujours aussi bien son travail à l’extérieur avec un shoot très précis, Tyus et Black forment une doublette intérieure très offensive et puissantes. O’Bryant découvre l’Europe cette saison et son profil est intéressant mais pas encore adapté au jeu européen et il se montre encore maladroit. Sessions qui vient d’arriver doit encore s’adapter et joue en Europe pour la première fois de sa vie après une dizaine d’années aux U.S. Voilà le constat de cette équipe du Maccabi au profil intéressant mais pas encore rodé à cause du profil des joueurs recrutés et des blessures. Pour troubler l’histoire on rajoute le renvoie du coach après la défaite contre Gran Canaria, Neven faisait du bon travail mais n’arrivait pas à tirer le maximum de son effectif avec des lourdes défaites chez Olympiakos, contre Barcelone (-16) et le Real (-21) et surtout contre Gran Canaria pourtant l’une des 2 pires équipes de l’Euroleague. C’est Sfairopoulos qui débarque et je me demande bien ce que ça va donner, lui le Grec au jeu défensif qui a mené l’Olympiakos à 2 finales d’Euroleague en 2015 et 2017. Je ne vois pas le Maccabi se réveiller dès ce mardi soir avec le nouveau coach qui a pris son équipe en main pour la première il y a 48 heures, ce qui est sur c’est que Ioannis connait très bien le basket européen mais il faudra un minimum de temps pour en voir les résultats sur le parquet …


Je vais contre les books pour ce match entre le CSKA et le Zalgiris Kaunas. J’ai déjà présenté les Russes contre Milan récemment, plus gros budget d’Europe, pleins de Final 4 joués depuis 15 ans, bref c’est du lourd comme d’habitude. J’ai aussi présenté Zalgiris en début de saison contre le Fener et une défaite en fin de match à domicile. Kaunas continue d’impressionner l’Europe malgré son effectif diminué par rapport à l’an passé, l’effet Saras continue, ce coach est vraiment incroyable. Le calendrier des Lituaniens est vraiment relevé car en 7 matches disputés, ils ont affronté 5 des 7 premiers du classement actuel et s’apprêtent à affronter le coleader russe invaincu. Jamais Zalgiris n’aura affiché un mauvais visage en Euroleague jusqu’à présent, il y a 3 défaites à domicile contre 3 clubs espagnols, Baskonia en début de saison, le Real qui se détache seulement en fin de match et tout récemment le Barca après prolongation. Pourtant Zalgiris était en retard tout le match mais réalise une fin de match énorme dans l’intensité pour pousser le Barca à la faute, mais ça craquera en prolongation. Rien de dramatique, cette équipe reste redoutable et s’améliore match après match malgré les défaites, elle ne cède jamais et est à prendre au sérieux, surtout dans le rôle d’outsider. On l’a bien vu chez le Pana avec cette très belle victoire obtenue en prolongation (sachant qu’il y avait déjà eu prolongation l’an passé). Seuls l4olympiakos et le CSKA on su s’imposer sur ce parquet en près de 40 matches depuis + de 2 ans, encore un “achievement” pour l’équipe de Saras en tant qu’outsider.

Zalgiris résiste aux gros d’Europe, tout particulièrement au CSKA Moscou. L’an passé le club s’incline de peu en Russie (94-91) et bat le club moscovite en Lituanie (85-73), pas forcément une victoire exceptionnelle puisque le CSKA était assuré d’être premier avant ce match. Les 2 clubs se retrouvent pour la petit finale du Final 4 remporté par Zalgiris, ainsi qu’un match amical au mois de septembre. Deux saison auparavant Zalgiris avait réussi à gagné à domicile pour la première fois de son histoire en Euroleague contre le CSKA, une victoire référence qui sera déterminante dans la construction du club et lors du match aller en Russie, Kaunas n’aura pas été ridicule en jouant yeux dans les yeux pendant 30 minutes avant de craquer dans le dernier quart. Donc sur les derniers affrontements on voit que Zalgiris arrive à neutraliser le CSKA, les Lituaniens sont toujours meilleurs dans la peau d’outsider, ce déplacement en Russie est un nouveau test, même si l’effectif n’est pas encore arrivé à maturité cette saison, le chemin est bien tracé et les Russes doivent réellement se méfier. Ce qui est intéressant c’est que le CSKA n’est pas si dominant que ça cette saison malgré les 7 victoires de suite, seul le succès inaugural était intéressant mais le Barca n’était pas encore rodé (95-75). Après cela il n’ y a eu aucune victoire de + de 15 points, et à domicile c’est poussif avec 2 succès étriqués contre Daru (79-75) et l’Olympiakos (69-65), même sur le parquet de Gran Canaria il faut plus de 30 minutes pour voir le succès se dessiner (91-106). Sur le parquet de Milan il y avait égalité 80-80 à 3 minutes du terme. Bref le CSKA se fait pas mal accroché en ce début de saison, récemment on note 3 larges victoires mais je ne fais pas confiance aux Russes à domicile. Presque personne n’arrive à s’imposer chez eux (seul le Fener a gagné lors des 2 dernières saisons, 2 fois en prolongation), mais pour autant on n’assiste pas toujours à des cartons alors que le CSKA est systématiquement à @1,05 et des handicaps d’une dizaine de points. Je me place donc contre les books pour ce match, même si c’est évident que Moscou est supérieur sur le papier et invaincu cette saison en 15 matches, je vois Zalgiris venir embêter le leader de l’Euroleague. J’envisage évidemment une défaite des lituaniens mais je couvre large avec un handicap de 15 points !

L’énorme shoot de Mike James contre l’Efes : https://www.youtube.com/watch?v=uxQd_nm4XGI

Informations concernant le pronostic Combiné Euroleague

Ce combiné est disponible sur la plupart des books. Le handicap de Zalgiris est jouable jusqu’à 12,5 pts (perd par 13 pts maximum) pour une cote autour d’@1,70 avec la même mise que celle indiquée dans le tableau ci-dessous.

Sport et Championnat Basket – Euroleague
Date et heure Mardi 20 novembre à 18h00 / Mercredi 21 novembre à 18h45
Type de pronostic Combiné
Pronostic Efes (avec prolongation) x Zalgiris H+15,5 (gagne, fait match nul ou perd par moins de 16 points)
Bookmaker et Cote Parionsweb @1,76
Mise 30€
Indice de confiance (1 à 5)

*Article explicatif Indice de Confiance

3,75/5 (*1% de la BK si gestion prudente)

Les statistiques de Pallac

Voire toutes les statistiques détaillées : http://stats.mediapronos.com/pronostiqueur/421-pallac/pronostics

 

 

Pallac

Tipster basket européen depuis plusieurs années, polyglotte. Orienté en priorité sur le championnat italien et les clubs italiens en Coupe d'Europe mais je suis de près tous les championnats majeurs en Europe ainsi que les différentes Coupes d'Europe. Tipster sport d’hiver aussi, axé ski alpin (épreuve technique) et un peu de biathlon. Retrouvez mes statistiques détaillées en cliquant sur le lien ci-dessous (la petite maison) :)

Articles similaires

5 commentaires

  1. Zalgiris H+15,5 (gagne, fait match nul ou perd par moins de 16 points
    1.35 en sec sur fdj, çà se prend ou y a moyen de viser l’autre cut :
    j’ai Match nul ou ZalgirisKaunas gagne ou perd par moins de 12 points à 1.6 ?

    1. On a appris dans la journée que le capitaine de Zalgiris ne jouera pas les 2 prochaines semaines malheureusement, un element important pour Kaunas donc …
      Je te conseille de laisser passer pour ce pari-là 🙂
      Zalgiris reste capable de tenir le CSKA sous les 10 pts d’ecart mais c’etait + interessant avec le H+15,5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer

REJOINS MEDIAPRONOS

Et aux paris sportifs !

  • 1 Pronostic gratuit d'expert par jour
  • Un mail avec les 7 conseils essentiels pour progresser
  • Un fichier de suivi du capital pour une top gestion de BK

.
.
.

Connexion