Pronostics Coupe du Monde terminésPronostics gratuits

Pronostic Portugal – Espagne ✅

Coupe du Monde 2018 - vendredi 15 juin - 20h00

15 juin à 20 heures à Sotchi, Portugal – Espagne. Les deux favoris du groupe s’affrontent lors de cette première journée du groupe B.

Composition du groupe B

  • Espagne
  • Portugal
  • Iran
  • Maroc

Les deux favoris de ce groupe sont l’Espagne et le Portugal, champion d’Europe en titre. Le Maroc et l’Iran font figure d’outsiders.

Prédiction : L’Espagne devrait tenir son rang et terminer en tête du groupe. Le Maroc luttera probablement avec le Portugal pour la seconde position.

Calendrier des matchs

  • Journée 1 : Espagne – Portugal (vendredi 15/06, 20h) et Maroc – Iran (vendredi 15/06, 17h)
  • J2 : Portugal – Maroc (mercredi 20/06, 14h) et Iran – Espagne (mercredi 20/06, 20h)
  • J3 : Iran – Portugal (lundi 25/06, 20h) et Espagne – Maroc (lundi 25/06, 20h)

Espagne

Voici la sélection donnée par Lopetegui, le successeur de Vicente Del Bosque (après l’Euro 2016).

Gardiens : Davdi De Gea (Manchester United), Pepe Reina (Naples), Kepa Arrizabalaga (Athletic Bilbao)

Défenseurs : Daniel Carvajal (Real Madrid); Alvaro Odriozola (Real Sociedad), Gerard Piqué (FC Barcelone), Sergio Ramos (Real Madrid), Nacho (Real Madrid), Cesar Azpilicueta (Chelsea),Jordi Alba (FC Barcelone),Nacho Monreal (Arsenal)

Milieux :Sergio Busquets (FC Barcelone), Saul Niguez (Atlético de Madrid), Koke (Atlético de Madrid), Thiago Alcantara (Bayern Munich), Andrés Iniesta (FC Barcelone), David Silva (Manchester City)

Attaquants : Isco (Real Madrid), Marco Asensio (Real Madrid), Lucas Vazquez (Real Madrid), Iago Aspas (Celta Vigo), Rodrigo Moreno (Valence FC), Diego Costa (Atlético de Madrid).

Portugal

La sélection de Fernando Santos alias “l’ingénieur”, vainqueur de l’Euro 2016.
Gardiens : Anthony Lopes (Lyon, FRA), Beto (Goztepe, TUR), Rui Patricio (Sporting) ,
Défenseurs : Bruno Alves (Rangers, ECO), Cédric Soares (Southampton, ANG), José Fonte (Dalian Yifang, CHI), Mario Rui (Naples, ITA) , Pepe (Besiktas, TUR), Raphaël Guerreiro (Dortmund, ALL), Ricardo Pereira (Porto), Ruben Dias (Benfica).
Milieux : Adrien Silva (Leicester, ANG), Bruno Fernandes (Sporting) : Joao Mario (West Ham, ANG), Joao Moutinho (Monaco, FRA), Manuel Fernandes (Lokomotiv, RUS), William Carvalho (Sporting).
Attaquants
André Silva (Milan AC, ITA), Bernardo Silva (Manchester City, ANG), Cristiano Ronaldo (Real Madrid, ESP), Gelson Martins (Sporting), Gonçalo Guedes (Valence, ESP), Ricardo Quaresma (Besiktas, TUR)

Joueurs à suivre

 

Espagne : On ne présente plus Andre Iniesta ce petit joueur de poche qui a émerveillé le football. Petit par la taille, grand par le talent. Il vient de quitter le son club formateur, le FC Barcelone, pour rejoindre Vissel Kobe (D1 Japon). Il va participer à sa dernière Coupe du Monde avec l’Espagne. Tu vas nous manquer Andres <3

Portugal : Comment parler du Portugal sans citer Cristiano Ronaldo ? Il a porté sa sélection lors des qualifications avec la bagatelle de 15 buts en 9 matchs soit 1,6 buts par match. Auteur de 81 buts en 149 sélections, il est le troisième buteur de l’histoire des sélections nationales…à seulement 3 buts de Ferenc Puskas, le mythique attaquant hongrois . Nul doute qu’il aura à coeur de revenir à sa hauteur dès cette Coupe du Monde. Allez, on s’installe devant son écran, et on admire ses plus beaux buts.

Le parcours des deux équipes

Au coude à coude avec la Suisse, le Portugal a finalement terminé premier de son groupe grâce à sa victoire obtenue lors de la dernière journée. 32 buts marqués, 4 buts encaissés, un parcours quasi sans faute pour la sélection lusitanienne. CR7 a marqué 47% des buts de son équipe (15 sur 32).

La stat : 7e Coupe du Monde pour le Portugal. Meilleure performance en Coupe du Monde :  demi-finales en 1966 (face à l’Angleterre) et en 2006 (face à la France).

La balade…espagnole. L’Espagne a dominé de la tête et des épaules ce groupe G. Parcours solide pour la Roja. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 9 victoires, 1 match nul, 36 buts marqués et 3 buts encaissés. Qui dit mieux ?

Alvaro Morata a terminé meilleur buteur de l’Espagne avec 5 buts…mais ne sera pas du voyage en Russie. Il peut programmer des vacances avec Adrien Rabiot, ses performances en club (Chelsea) ont été jugé insuffisantes par le sélectionneur espagnol.

Les matchs de préparation des deux équipes

Portugal

07.06.18 AMI Portugal Algérie 3 : 0
02.06.18 AMI Belgique Portugal 0 : 0
28.05.18 AMI Portugal Tunisie 2 : 2

2 matchs nuls et 1 probante victoire. Encourageant !

Espagne

09.06.18 AMI Espagne Tunisie 1 : 0
03.06.18 AMI Espagne Suisse 1 : 1

Un match nul face à la Suisse et une petite victoire 1/0 face à la Tunisie. La Roja a donc fait une préparation solide mais peu convaincante.

L’anecdote

Bernardo Silva passe pour André Silva, tacle de David Silva qui la récupère. André Silva se blesse sur l’action et est remplacé par Adrien Silva pour densifier le milieu. Bref, cette histoire est fictive mais pas impossible.

4….comme le nombre de Silva qui seront présents sur la feuille de match. Un Silva en cache 3 autres. Du côté du Portugal, il y a Bernardo, l’ex de Monaco, André Silva (joueur du Milan AC, joueur prometteur), Adrien Silva (joueur de Leicester, milieu de terrain). Chez les cousins espagnols, on ne vous présente plus David Silva (Manchester City), qui a rejoint le FC Chauve cette saison. Il a perdu ses cheveux mais sûrement pas son talent.

L’historique de ce choc ibérique : Avantage Espagne.

11 matchs entre les deux nations : 2 victoires du Portugal, 5 victoires de l’Espagne, et 4 matchs nuls.

La dernière confrontation remonte à 2012. Demi-finales de l’Euro. L’Espagne s’était qualifié lors de la séances des tirs au but (4-2) après un match très âpre. 8 cartons jaunes avaient été distribués. Et si on revivait cette séance ? 

L’info de dernière minute :

Après avoir annoncé son engagement avec le Real Madrid, le sélectionneur Lopetegui a été viré ! C’est Fernando Hierro qui vient de prendre la suite. À voir l’impact que cela aura sur la Roja ! En tout cas, on a connu mieux comme préparation pour l’équipe d’Espagne…

L’oeil des experts

Avis de Marco Martins, journaliste pour le journal portugais “Record” : “Une rencontre entre le Portugal et l’Espagne n’est jamais facile pour les Portugais. “Nuestros Hermanos”, nos Frères comme on s’appelle entre nous, sont souvent synonymes de mauvais souvenirs. En compétitions officielles, Coupe du Monde et Euro, la “Seleção” n’a jamais battu l’Espagne. Je crois beaucoup en cette équipe portugaise, plus forte ou plus complète qu’en 2016 à l’Euro, mais beaucoup d’aspects peuvent entrer en ligne de compte. Le côté négatif, aucune victoire en compétitions officielles, mais côté positif, l’Espagne n’a pas fait mieux que huitièmes en 2016, et l’effectif ne compte plus autant d’options de renoms qu’avant. Sans dévaloriser, l’Espagne compte sur les remplaçants du Real: Lucas Vasquez, Nacho, mais ne compte plus sur des joueurs mythiques comme Xavi, Fernando Torres, Fabregas… En plus avec le départ de Lopetegui, l’instabilité règne en terres royales. Le match devrait surprendre bien plus que prévu, car les spécialistes s’avançaient sur une victoire facile des espagnoles. 1/1 à mon avis”

Avis de Juan Gaya, parieur professionnel espagnol : España llega a su primer partido tras una guerra civil tras las marcha de Julen Lopetegi por la puerta de atrás.Fernando Hierro llega al cargo con la firme intención de poder recuperar el trono mundial que conquistaron en 2010. Ante Portugal se espera el choque más complicado de la liguilla y personalmente pienso que podrían empatar. Aún está el 11 titular en el aire aunque Aspas es más que probabale que salga en el once de partida. Mi resultado favorito para este partido es 1-1. L’Espagne arrive à cette première rencontre dans un contexte comparable à une “guerre civile” suite au départ de Lopetegi. Fernando Hierro prend en charge l’équipe avec la ferme intention de récupérer le trône mondial conquis en 2010. Face au Portugal, on peut s’attendre à un match compliqué et personnellement je pense à un match nul. Aspas pourrait être titulaire. Mon résultat préféré est le 1/1.

Pronostic Portugal – Espagne

★★★ Pronostic safe : Espagne gagne remboursé si nul @1.33 sur Unibet

★★☆ Pronostic : match nul remboursé si Espagne @1.57 sur Unibet

★☆☆ Coup de poker : Diego Costa (à jouer si titulaire) @2.50 sur Unibet

Bonus score (proposé par nos deux experts) : 1/1 @5.00

Les meilleurs bonus pour en profiter

 

Bookmaker Montant du bonus Lien du bonus
200€ : premier pari remboursé cash jusqu’à 200€ Winamax
100€ : 100€ de paris gratuits Unibet
100€ : premier pari remboursé jusqu’à 50€
+ 2 paris gratuits de 10€ + 3 tickets de poker de 10€
Betstars
150€ : 60€ dès l’inscription + 90€ de remboursement de mises Zebet
100€ : premier pari remboursé cash jusqu’à 100€ Parions Web
200€ : 50% du montant des paris placés remboursés (max 200€) PMU
200€ : pari remboursé jusqu’à 100€ + 50€ grilles + 50€ turf France-pari
200€ : premier pari remboursé jusqu’à 190€ + 10€ offerts Netbet
GENYBET 50€ : premier pari remboursé jusqu’à 50€ Genybet
107€ : 107€ de paris gratuits Bwin

 

Articles similaires

14 commentaires

  1. Belle analyse ! Bon étant donné mes origines je suis derrière les portugais bien évidemment ! L’Espagne on peut pas craché dessus quelle équipe sur le papier à tout les postes on aperçoit des grands noms quand même , dans le jeu maintenant , ça fait 10 ans que ça joue de la même façon un coup à droite un coup à gauche en mode essuie glace un peu comme le Barca .
    En ce qui concerne le Portugal c’est presque là même équipe que 2016 a quelque détail prêt , Bernardo Silva Guedes Bruno Fernandes qui vont renforcé cette équipe du Portugal qui est pour moi très compétitive
    La certitude dans ce match c’est que l’Espagne aura la possession mais ils vont ce heurté à La Défense du Portugal qui a été un facteur essentiel en 2016 avec une très grosse défenses centrale ( Pepe qui a été pourvu moi le meilleur défenseur de l’euro ) des latéraux très rapide ( en sachant que guerrero été blessé ) et un milieu bien de terrain qui travaille beaucoup avec william carvalho en ratisseur de ballon , le Portugal va clairement joué la contre attaque avec des joueurs rapide technique et efficace devant le but
    Une belle victoire du Portugal à 5.00 me plaît beaucoup 🇵🇹

  2. PORTUGAL – ESPAGNE – ANALYSE DU MATCH (15/06/18)

    ********************* 2-1 POUR LE PORTUGAL *******************

    Le pronostic général sur internet est que l’Espagne, globalement, a une probabilité deux fois supérieure de gagner contre le Portugal.

    Autrement dit sur 5 :

    – Espagne vainqueur : 2,5 / 5
    – Match nul : 1,5 / 5
    – Portugal vainqueur : 1 / 5

    Tout ceux qui me connaissent savent que je suis fan de l’équipe du Portugal, surtout depuis leur victoire à l’euro 2016, et donc peuvent se dire que je ne suis pas objectif dans l’analyse de mon pronostic.

    J’entends donc déjà les commentaires “douteux” sur la capacité du Portugal à passer une phase de groupe ; notamment face à l’équipe d’Espagne. L’Espagne étant très justement évalué comme l’un des 4 favoris à cette coupe du monde.

    Hors ceux qui me connaissent bien, savent que je porte beaucoup d’importance à une démarche rationnelle et factuelle sur l’analyse des matchs de football, ne prenant pas en compte les aspects émotionnels ou irrationnels.

    L’analyse de ce match d’anthologie Portugal – Espagne qui s’annonce pour le 15 JUIN, est basée sur la mesure de la qualité individuelle des joueurs, la qualité du collectif et des stratégies appliquées depuis 3 ans sur l’ensemble des matchs ayant eu lieu depuis l’euro 2016, en passant par les matchs de qualification de coupe du monde, ainsi que l’ensemble des matchs amicaux.

    Mon côté cartésien me pousse sérieusement à prendre en compte ces paramètres (variables mesurées et quantifiées depuis 3 ans), qui permettent de façon rationnelle d’analyser la réalité des résultats et de l’efficacité des jeux collectifs de ces deux équipes d’Europe du sud.

    Pour moi 3 types de scénarios se profilent pour ce premier match, dont voici les paramètres factuels qui caractérisent le plus ces deux équipes depuis l’euro 2016 :

    *) Espagne : elle arrive à gagner en mettant en place une stratégie de possession de balle très différenciante et efficace lui permettant, à la fois, de se garantir d’une défense peu sollicitée tout en lui donnant le temps de faire craquer la défense adverse avec une attaque très organisée.

    Sa principale qualité : est capable d’épuiser la meilleure défense au monde et sur un temps très long si nécessaire, même si cet adversaire joue très bas et très solidaire.

    Son principal défaut : a beaucoup de mal à s’adapter à un adversaire qui inverse les rôles de possession de ballon, et qui mène la danse.

    *) Portugal : il arrive à gagner en mettant en place une stratégie d’annihilation de l’attaque adverse très déstabilisante gràce à une défense riche en possibilités: parfois jouant bas et très solidaire et parfois jouant haut en récupération de ballons obligeant l’adversaire à jouer très bas et très rapidement.

    Sa principale qualité : est capable d’épuiser la meilleure attaque du monde et sur un temps très long si nécessaire, même si l’adversaire joue la possession de balles.

    Son principal défaut : se renferme dans un rôle très défensif lorsqu’il se retrouve face à un adversaire de taille et a tendance à ne pas prendre de risques.

    Que peut t’on en conclure ?

    1) Si le Portugal et l’Espagne appliquent leurs stratégies habituelles et que leurs qualités reconnues s’appliquent réellement, le Portugal finira par perdre contre l’Espagne : 1-0 ou 2-0

    2) Si le Portugal et l’Espagne appliquent leurs stratégies habituelles, mais que la qualité de contre attaque des portugais dépassent légèrement celle des espagnols, le score finira en match nul : 1-1

    3) Si l’Espagne applique sa stratégie habituelle, et que le Portugal décide de changer de stratégie en possédant le ballon plus que l’Espagne, c’est à dire en empêchant l’Espagne d’avoir la possession de balles; alors le Portugal gagnera : 2-0 ou 2-1

    Mon pronostic est de 2-1 pour le Portugal !

    PS : je vous vois dèjà venir sur l’argument suivant, et si c’était l’Espagne qui changeait de stratégie. Sauf que l’Espagne ne sait pas jouer sans la possession du ballon, donc le 4e cas n’existe pas. Le Portugal ne peut vaincre l’Espagne que si il prend la possession du ballon.

    Autrement dit la victoire se fera à travers les duels individuels et la capacité de recuperation !

    Or le Portugal a démontré depuis 3 ans une grande capacité à changer de stratégie en cours de jeu, et l’a démontré lors de l’euro 2016 face à la France.

    C’est pour cela que je donne, de façon objective, le Portugal vainqueur de l’Espagne !

    CE MATCH RISQUE D’ETRE ENORME !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer