ACES SAISON ATP 2019

Joueur réalisant le plus grand nombre d’aces sur la saison ATP 2019.

Pari à prendre avant le 08/04/2019 – 22h00

La qualité de service de John Isner n’est plus a demontrée et fait de l’americain l’un des plus grands pourfendeurs d’aces du circuit. L’an dernier, il est même entré dans le cercle très fermé des joueurs ayant réussi plus de 10.000 aces en carrière rejoignant ainsi Ivo Karlovic, Roger Federer et Goran Ivanisevic.
Au terme d’une belle saison 2018, J.Isner a terminé en tête du classement du plus grand nombre d’aces, pour la sixième fois, après 2010, 2012, 2013, 2016 et 2017.
En 54 matchs, l’Américain a reussi 1.213 aces, son record sur une année, devançant Kevin Anderson (1.082 aces en 66 matchs) et Milos Raonis (788 aces en 45 matchs) qui complètent le podium.

Avec déjà 466 aces réalisés en 22 matchs cette année, “Big Ben” semblait une nouvelle fois bien parti pour remporter ce titre.
Cependant, victime d’une fracture de fatigue au pied gauche pendant sa finale contre Roger Federer à Miami, l’Américain va devoir observer entre 4 et 6 semaines de repos avant de reprendre la compétition. Et bien qu’il n’entende pas tirer un trait sur sa saison sur terre battue en espérant rejouer dès le 5 mai prochain à Madrid, l’américain vient logiquement d’annoncer son retrait du tournoi de Houston (08/04-14/04). Un tournoi lors duquel il avait atteint les 1/4 de finale l’an dernier, servant au passage 41 aces en 2 matchs.

Si J.Isner ne devrait louper qu’un seul des tournois prévus à son programme, on peut légitimement se demander quel sera son niveau de jeu lors de son retour à Madrid après un mois sans matchs mais aussi sans entraînements puisque sa blessure lui impose un repos total avec interdiction de prendre appui sur sa jambe.

Certains bookmakers ne semblent toutefois pas trop inquiets quant au prompt rétablissement de J.Isner puisqu’ils continuent d’en faire leur “grand” favori pour la course au plus grand nombre d’aces sur la saison alors que Reilly Opelka, loin d’être décroché, pourrait profiter de la blessure de son compatriote pour refaire son retard et peut-être même lui ravir le titre en fin de saison. Explications.

 

1. Focus sur la blessure de J.Isner
On parle couramment de fracture de fatigue mais en fait, il ne s’agit pas réellement d’une fracture, mais d’une maladie de l’adaptation de l’os à l’effort pouvant toucher tout pratiquant quel que soit son niveau. Il s’agit d’une lésion par hyper sollicitation ou sur entraînement.
Le traitement habituel dans ce type de lésion est la décharge éventuelle si possible (aucun appui sur le pied gauche dans le cas de J.Isner), repos sportif, glaçage, attelle ou orthèse.
Aucun traitement par médicament n’a apporté aujourd’hui des preuves d’efficacité sur la réduction du temps de consolidation des fractures de fatigue. La durée de consolidation peut être considérée entre 4 et 8 semaines.
Dans tous les cas, la reprise ne doit se faire que progressivement et qu’après certitude de la consolidation de l’os par IRM.
J.Isner, qui affirme avoir toujours très rapidement récupérer de ses blessures, se montre donc particulièrement optimiste quant à sa date de reprise.
Si sa blessure ne devait pas être complètement guérie, il fort probable que l’américain ne prenne aucun risque et diffère son retour.
Dans tous les cas, si J.Isner devait réellement s’aligner à Madrid, on pourrait donc légitiment s’interroger sur sa capacité à réaliser un bon parcours après un mois d’inactivité totale.
Pour information, 1/4 de finaliste à Madrid en 2018, il avait réussi à servir 63 aces en 3 matchs.
Il également intéressant de prendre en compte qu’une reprise trop rapide d’Isner pour le conduire à un arrêt beaucoup plus conséquent et qu’il lui faudra sans doute du temps pour retrouver toutes ses capacités.
C’est d’ailleurs ce qu’avez déclaré Belina Bencic, victime de la même blessure l’an dernier, après sa défaite contre M.Rybarikova (6-2/6-4) pour son deuxième match après son retour à la compétition :
“Tout est okay avec mon pied. Par contre, mon retard d’entraînement fait que je dois me réathlétiser au niveau des muscles de la jambe. J’avais des courbatures après le premier tour et une petite contracture à l’adducteur.”

 

2. Reilly Opleka : Un outsider avec les meilleures stats de ce début de saison.
A 21 ans, Reilly Opelka fait un début de saison remarquable, avec un premier titre à New York en février, qui n’apparaît que comme la suite logique de sa fulgurante progression commencée l’an dernier (3 titres challengers). Désormais 56e joueur mondial alors qu’il n’était encore que 228ème début 2018, il a rattrapé en un éclair son retard sur ses amis Frances Tiafoe et Taylor Fritz.
Complet dans le jeu et bon volleyeur, “Big O” est surtout doté d’un service canon qui en fait le joueur le plus efficace dans ce domaine en ce début de saison.

STATS ACES 2019
1. R.Opelka
15 matchs – 41 Sets – 391 aces
29% d’aces – 1,77 aces/jeu de service – 9,54 aces/set – 26,1 aces/match
2. J.Isner
22 matchs – 51 sets – 466 aces
28,7% d’aces – 1,69 aces/jeu de service – 9,14 aces/set – 21,2 aces/match
3. I.Karlovic
15 matchs – 39 Sets – 373 aces
27,5% d’aces – 1,69 aces/jeu de service – 9,56 aces/set – 24,9 aces/match
4. M.Raonic
17 matchs – 45 Sets – 341 aces
23,9% d’aces – 1,45 aces/jeu de service – 7,57 aces/set – 20,05 aces/match

3. Beaucoup de terre, des promesses pour le gazon et des prédispositions pour l’indoor.
Pendant que son ami John Isner sera contraint au repos forcé, le jeune américain va disputer la bagatelle de 3 tournois sur terre battue (Houston, Barcelone et Estoril). Une surface sur laquelle il a remporté l’an dernier le challenger de Bordeaux, preuve qu’elle lui convient plutôt bien.
Avec “seulement” 75 aces de retard sur J.Isner actuellement, il est fort probable que le jeune américain vire en tête au classement avant le début du tournoi de Madrid et pourrait bien y rester jusqu’à la fin de la saison sur terre même s’il devra sans doute passer par les qualifications pour accéder aux tableaux principaux à Madrid et Rome.

Si l’on ne connaît pas encore avec certitude la programmation des joueurs pour la saison sur gazon, il est probable que R.Opelka dispute le tournoi du Queen’s en préparation de Wimbledon, contrairement à l’année dernière, avant de sans doute enchaîner avec celui de Newport pour son retour aux États-Unis.
Très bon serveur et excellent au filet, le jeune americain, ancien vainqueur du tournoi de Wimbledon en juniors (2015), à toutes les armes dans son jeu pour réaliser de belles performances sur gazon et donc augmenter son capital aces.

En poursuivant le déroulement de l’année tennistique, nous arrivons donc à la 2ème partie de saison sur dur.
Si le mois d’août et les tournois disputés en extérieur (Open du Canada, Cincinati, Winston-Salem et l’US Open) seront plutôt à l’avantage de J.Isner, il n’en sera pas forcément de même les mois suivants avec le retour des compétitions en indoor. Avec un bilan négatif depuis 2012 (32V/33D) et aucun titre en carrière si l’on expte 2 hopman cup (2011 et 2015) qui reste une épreuve à part, J.Isner est effectivement beaucoup moins performant sur cette surface.
De son coté, si R.Opleka a obtenu des résultats très encourageants cette année sur dur extérieur (9V/6D) avec un 1/8 de finale à Sydney et un 3ème tour à Miami après être sorti deux fois des qualifications, c’est bien en indoor que le joueur impressionne avec un bilan de 27 victoires pour seulement 9 défaites depuis ses débuts.
L’an dernier, il a même remporté consécutivement les challengers de Knoxville et Champaign avant d’enchaîner cette année avec une 1/2 finale à Dallas (challenger) mais surtout son 1er titre ATP à New-York.
En fin de saison, R.Opelka devrait donc profiter de l’indoor pour réaliser de nouvelles belles performances qui lui permettront sans doute de passer de nombreux aces. Pour info, il en a réussi 156 lors du seul tournoi de New-York en février.

4. Et pourquoi pas Ivo Karlovic ou Milos Raonic ?
Mon analyse ne porte que sur un duel entre J.Isner et R.Opelka car je ne pense pas que le croate et le Canadien puissent se mêler à la lutte.
Ivo Karlovic, après un très bon début de saison (finale à Pune), semble marquer un peu le pas malgré d’excellentes stats au service. A 40 ans, et bien qu’il soit sans doute encore capable de quelques fulgurances comme à Indian Wells (1/8 de finale), il devrait logiquement disputer beaucoup moins de tournois que J.Isner et R Opelka. L’an dernier, il avait même choisi de retourner sur le circuit challenger en fin de saison (les aces réussis en challengers ne sont pas comptabilisés dans les statistiques).
Bien qu’excellent serveur et de retour en forme, Milos Raonic présente cependant des statistiques bien inférieures aux deux américains. Avec 50 aces de moins que R.Opelka et déjà 125 de retard sur J.Isner, je doute que le canadien puisse parvenir à rattraper son retard surtout qu’il devrait débuter sa saison sur terre battue plus tard que R.Opelka. Enfin, il est intéressant de noter que M.Raonic n’a jamais réussi à décrocher ce titre honorifique au cours de sa carrière même lors de ses plus belles années (2ème en 2012, 2013 et 2014).

Vous l’aurez donc compris, compte tenu de la blessure de John Isner qui pourrait l’handicaper un peu plus qu’il ne veut bien l’avouer, j’estime que Reilly Opelka, que je pense capable de confirmer son excellent début d’année, a de bonne chance de réaliser le plus grand nombre d’aces sur l’ensemble de la saison.

Sport et ChampionnatTennis – ATP
Date et heureÀ prendre avant le 08/04/2019 – 22h00
PronosticReilly Opelka réalise le plus grand nombre d’aces sur la saison 2019
Bookmaker et CoteWinamax @ 5,00

Unibet @ 5,00

Indice de confiance de 1 à 53
Mise Bankroll MediaPronos30
% de bankroll conseillé0,75%
Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur telegram
Partager sur Telegram
Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur telegram
Partager sur Telegram

19 réflexions sur “ACES SAISON ATP 2019”

  1. Bonsoir,
    Dernière ligne droite pour notre bet et les choses s’annoncent plutôt bien avec la qualification de Reilly Opelka pour les 1/4 de finale du tournoi de Bâle.
    En réussissant encore 29 aces aujourd’hui, l’américain est revenu à 50 unités de son compatriote John Isner, en tête du classement, qui a mis un terme à sa saison suite à la naissance de son 2ème enfant et que nous ne verrons donc pas à Paris la semaine prochaine.
    Avec donc au minimum encore 2 matchs à disputer cette année sur le circuit ATP (1/4 à Bâle et 1er tour à Paris), Reilly Opelka a donc la possibilité de terminer à la 1ère place du classement.
    Avec une victoire demain contre RBA, notre bet serait pratiquement sûr d’être valider. À défaut, il faut espérer un match accroché avec des tie-breaks et au minimum un second tour dans la capitale.
    Toutefois, avec une moyenne de 27 aces/match en indoor cette année, même en cas de défaite demain et au 1er tour à Paris, R.Opelka est capable dépasser John Isner sur le fil.
    Quoiqu’il en soit, ce pari nous aura tenu en haleine jusqu’au bout et cela ne va pas se jouer à grand chose. Le suspense reste entier mais j’y crois… 😉
    Bonne soirée et bons bets à tous.

    1. Salut Miho tu les choppes où ces stats car quand je vais sur le site de l’atp tour Isner est à 1007 aces alors que Opelka est à 901 soit 106 d’écart?
      Isner a 47 matches dans le classe Opelka 44

    1. Ah super merci Miho pour ta réponse rapide et ces infos. Je crois que toute les semaines je regardais le classement et je commençais à me dire que c’était mort mais tu me redonne espoir!!!😀😀s’il pouvait claquer RBA ca serait magnifique!!

  2. Merci Miho83.

    En fait le site ne met pas à jour rapidement les stats. C’est pour ça mais la au 901 aces tu rajoute les 2 X 29 aces qu’il a claqué sur le tournoi en cours

  3. Bonsoir,
    Belle journée aujourd’hui encore pour notre bet avec la belle victoire de R.Opelka et ses 31 aces qui le rapproche encore un peu plus de la tête du classement (plus que 19 unités de retard).
    Mais il était écrit que ce prono nous tiendrait en haleine jusqu’au bout puisque J.Isner apparaît toujours dans le tableau du Master de Paris dont le tirage a eu lieu aujourd’hui à 18h30.
    “Big John”, qui n’a pas participé aux premiers tournois de la tournée indoor européenne, qui a décliné sa sélection en Coupe Davis et qui vient tout juste d’être papa pour la seconde fois, serait donc prêt à traverser l’atlantique pour uniquement disputer le Master Parisien. Personnellement j’en doute mais force est de constater qu’à l’instant présent aucun forfait n’a été officialisé malgré ce que laissait penser les derniers échos.
    Si J.Isner participe bien au Master Parisien, tout se jouera donc pour nous la semaine prochaine.
    Si on ne sait pas encore contre qui débutera R.Opelka à Bercy puisqu’il bénéficie du statut de “Spécial Exempt” suite à son parcours à Genève, son compatriote pourrait quant à lui rencontrer C.Garrin pour son entrée en lice avant de sans doute devoir affronter…Daniil Medvedev. Bref un tirage plutôt à notre avantage mais R.Opelka serait quand même bien inspiré de faire encore “le plein” d’aces demain contre A. De Minaur et on ne serait pas contre une nouvelle victoire… 😊
    Bonne soirée et bons bets à tous.

    1. Bonsoir,
      Pas de finale pour Reilly Opelka à Bâle mais tout de même 26 nouveaux aces qui lui permettent de prendre la tête du classement pour 7 petites unités devant J.Isner.
      Mais malheureusement pour nous, et de manière assez inexplicable pour l’instant, R.Opelka a refusé le statut de “Spécial exempt” pour le tournoi parisien de la semaine prochaine. Nous ne verrons donc pas l’américain dans la capitale…😕
      Vraiment dommage pour notre bet qui ne tient donc plus qu’à la participation de J.Isner. A l’heure actuelle, “Big John” est toujours bien présent dans les tableaux de Bercy (simple et double) mais il n’a pas encore été aperçu sur les courts d’entraînements contrairement à de nombreux autres joueurs (Nadal, Djokovic, Goffin, Medvedev, Fognini, Dimitrov…).
      Quoiqu’il en soit, si John Isner devait bien prendre part au tournoi, il est clair qu’il terminerait inévitablement en tête du classement car l’avance de R.Opelka est bien trop faible (+7).
      Pour la petite histoire et pour “remuer le couteau dans la plaie” si notre bet ne devait pas être validé, sachez que lors de son entrée en lice, J.Isner doit affronter le vainqueur de la rencontre entre C.Garrin et P.Cuevas qui a récupéré la place de… Reilly Opelka.
      En clair, nous aurions pu assister un Isner-Opelka déterminant et passionnant pour notre pari (à défaut de l’être dans le jeu).
      Bonne soirée et bons bets à tous en espérant que “papa John” soit rester au pays pour câliner sa petite famille…

  4. Mais pourquoiiiiiiiiiiiiiiiiioiiiiiiiiiiiiiiiiioiiiiiiiiiiii!!!???!??!!??😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Les autres pronos

REJOINS MEDIAPRONOS

Et aux paris sportifs !

  • Des pronostics gratuits d'experts
  • Un mail avec les 7 conseils essentiels
  • Un fichier de suivi du capital
  • Une communauté au top
  • 22 articles de conseils gratuits

Connexion