Pari long terme Eurocup | MediaPronos : pronostics, côtes, informations...

Pari long terme Eurocup

Sport et ChampionnatBasket – Eurocup
Date et heureMardi 01/10 – 18h00
PronosticMalaga champion / Monaco champion
Bookmaker et CoteMalaga @9,00 (Betstars) / Monaco champion @26,00 (Betstars)
Indice de confiance de 1 à 52,5/5 et 1,5/5
Mise Bankroll MediaPronos60 et 30
% de bankroll conseillé2% et 1%

Bonjour à tous, nouveau PLT pour ma part, direction l’Eurocup. Je vous demanderai de lire l’analyse en intégralité pour bien comprendre ce qui doit être parier. En aucun cas il s’agit d’un pari double chance “Malaga ou Monaco champion” mais bien de deux paris différents avec des finalités différentes. Selon vos books, je détaillerai aussi la manière de parier à la fin de l’analyse car parier sur Winamax ou Betstars ce pari n’est pas pareil. En bonus tout en bas de la publication, une expérimentation pur trading sur cette compétition. Bonne lecture à vous, quatre pages Word vous attendent 🙂

L’Eurocup est la deuxième meilleure compétition de basket européen, l’équivalent de l’Europa League de football à titre de comparaison. Les meilleures équipes de cette compétition ont plus ou moins le niveau pour jouer l’Euroleague (la compétition reine du basket européen), comme les meilleures équipes d’Europa League ont plus ou moins le niveau pour jouer la Ligue des Champions disons. D’ailleurs cette saison, les deux finalistes de l’Eurocup auront leur ticket pour disputer l’Euroleague la saison prochaine. Pour certaines équipes il s’agit du seul moyen d’accéder à l’Euroleague. En Italie, Milan est assuré de disputer l’Euroleague peut importe ses résultats dans le championnat national. Venise est champion d’Italie en titre et dispute pourtant l’Eurocup. Un club italien a comme seul moyen d’accéder à l’Euroleague en performant en Eurocup. Idem en France où l’ASVEL est invité pour cette saison et la prochaine à disputer l’Euroleague. Un autre représentant français doit donc arriver jusqu’en finale de l’Eurocup pour pouvoir jouer l’Euroleague. Je posais juste le contexte car l’Eurocup est l’antichambre de l’Euroleague et le niveau est vraiment bon, notamment à partir des quarts de finale. Il y a plusieurs équipes favorites de cette compétition, je vais rapidement vous donner mon sentiment dessus avant de vous expliquer mes choix.

Pour commencer, la plus grande interrogation selon moi est la cote du favori numéro 1 : la Virtus Bologne. Un mystère absolu de voir cette équipe autant favorite, alors que je la positionne à titre personnel dans le Top 5, sans en faire un favori devant les autres équipes de ce Top 5. Bologne vient de gagner la compétition européenne de l’échelon inférieur (Ligue des Champions FIBA), et a pas mal changé son roster. Les moyens financiers sont importants pour ce club historique en Italie et quelques beaux noms sont arrivés à l’intersaison. L’énorme coup est la signature de Milos Teodosic, l’un des meilleurs meneurs européens du XXIème siècle. Champion d’Euroleague avec le CSKA Moscou en 2016, passé par la NBA avec les Clippers en 2018, il est probablement le meilleur passeur du Vieux Contient. Pour se relancer en Europe il a donc décidé de s’aventurer à l’échelon inférieur avant de probablement rebondir en Euroleague lors de la prochaine saison. Son apport dans cette équipe sera énorme, aussi bien en tant que joueur qu’en tant que leader expérimenté. Pour le compléter sur la ligne arrière les dirigeants ont signé Markovic, très bon choix aussi puisqu’il évoluait au Khimki Moscou en Euroleague depuis deux saisons. Bologne s’est sûrement formé le meilleur backcourt de la compétition. En plus de ce duo d’arrière, Bologne s’est acheté les services de Gaines, le meilleur marqueur du championnat italien l’an passé avec plus de 20 points de moyenne, un très bon scorer. A l’intérieur, Bologne a pris Julian Gamble qui arrive de Nanterre 92, Vince Hunter de l’AEK Athènes et le poste 3/4 Kyle Weems. Sur le papier il y a 7 joueurs compétitifs, et derrière, c’est presque le néant. S’acheter une telle équipe coûte forcément cher, donc derrière les joueurs majeurs il y a des italiens, parfois n’ayant disputé que la seconde division italienne. De plus, aussi bien Franck Gaines que Julian Gamble n’ont jamais disputé une compétition de niveau Eurocup, Kyle Weems un peu avec Besiktas et Vince Hunter a une expérience NBA mais n’a presque jamais connu le haut niveau de l’Eurocup pour autant. Cette équipe est donc très séduisante mais je n’arrive pas à comprendre ce qu’elle fait aussi haute dans la liste avec une cote si petite, car il y a des très belles équipes derrière. J’étais obligé de détailler longuement l’introduction car c’est le constat de départ de mon choix. Vu que selon moi la Virtus Bologne ne va pas aller au bout de cette compétition, il y a des très belles cotes à aller chercher chez les gros outsiders. Mon choix s’est porté notamment sur Malaga @9,00 que je vois comme un très sérieux prétendant pour le dernier carré au minimum. Monaco @26,00 c’est pour faire du trading. Laissez-moi vous faire une courte introduction au trading, et cela fera écho à ce que j’avais rapidement expliqué lors du live Périscope effectué début septembre pour Mediapronos. Autre fait incompréhensible sur la cotation de Bologne c’est que dans le championnat italien la Virtus Bologne et Venise (champion en titre) ont presque la même cote d’outsider derrière Milan. Mais en Eurocup, Bologne est ultra favori à @3,50 et Venise est coté à @20,00. Étrange non ?

Le pari sportif est une spéculation sur un résultat sportif. Le betting est par définition du trading en soit, mais ce que l’on appelle du « trading » en pari sportif c’est faire du « business » avec les cotes, un peu comme avec les actions en bourse. Notre pari devient presque un produit financier. Si je touche Monaco à une cote de @26 c’est que déjà je vois cette équipe faire un très beau parcours. Mais ce n’est pas pour autant que je vois Monaco aller au bout et multiplier notre mise par 26. Selon moi, Monaco devrait se hisser jusqu’en quart de finale (je vais expliquer ci-dessous le format de la compétition). Une fois en quart de finale, le parcours s’annoncera relevé pour l’ASM même s’il est possible que cette équipe aille plus loin. Une fois l’ASM en 1/4 de finale, la cote touchée à @26 commence à avoir une certaine valeur marchande car l’équipe pariée n’est plus très loin du titre avec une cote très élevée, c’est la que notre spéculation commence à devenir intéressante. A ce moment le « trading » rentre en jeu car cette belle cote à une certaine valeur et il est possible de la revendre, comme une action en bourse par exemple. Par « revendre » j’entends appliquer une couverture sur l’adversaire en quart de finale, ou bien utiliser un cash out selon les books. Vu que je vois Monaco faire un beau parcours et potentiellement atteindre les 1/4 de finale sans pour autant être capable d’aller jusqu’au titre, et bien je trouve que cette cote de Monaco champion @26 est parfaite pour faire du trading. Je ne vais pas rentrer dans les détails concernant ce que je pense sur l’ASM, tout est disponible sur le PLT de Jeep Elite où j’ai déjà présenté l’équipe.

Je vais plutôt expliquer ce qui me fait penser pourquoi Malaga est armé pour aller au bout. Cette équipe joue dans le championnat espagnol, le plus relevé d’Europe, l’équivalent de la Premier League de football en quelque sorte. En Espagne, le tandem Barcelone/Real Madrid risque de régner cette saison mais il existe trois outsiders juste derrière : Baskonia et Valence qui disputeront aussi l’Euroleague, et notre équipe de Malaga. Les Andalous sont habitués aux rencontres de très haut niveau européen, et ont un effectif stable entre les saison et de qualité. Des éléments que je juge essentiels pour faire bonne figure dans une compétition. Alors que Bologne part d’un effectif tout neuf et pas forcément expérimenté au haut niveau européen, Malaga possède déjà des joueurs expérimentés et la près de la moitié jouent ensemble depuis plusieurs saisons. Malaga a remporté l’Eurocup en 2017, a disputé l’Euroleague en 2018, et a atteint les 1/4 de finale l’an passé de l’Eurocup en se faisant éliminer au bout du suspense par Berlin, futur finaliste et maintenant pensionnaire l’Euroleague. Quatre éléments étaient déjà présents lors du titre européen en 2017 : Diaz, Suarez, Waczynski et Milosavljevic. Ce dernier s’est fait les croisés en préparation du Mondial et reviendra éventuellement pour les phases finales, donc je ne le compte pas vraiment dans cette analyse. Il a été remplacé par Axel Toupane le français, un excellent recrutement puisque Toupane disputait l’Euroleague depuis plusieurs saisons et a donc largement le niveau pour performer en Eurocup. L’effectif a pas mal changé pendant l’intersaison mais l’équipe reste très compétitrice. Adieu la doublette Shermandini/Lessort à l’intérieur, place à d’autres joueurs connaisseurs du haut niveau européen : Deon Thompson ailier fort passé par le Zalgiris en Euroleague l’an passé, Melvin Ejim qui disputait l’Eurocup avec Kazan lors des 2 dernières saison, demi-finaliste en titre, Frank Elegar qui a déjà disputé la finale de l’Eurocup en 2018 avec Kuban. Trois joueurs expérimentés donc, où s’ajoute le polonais Gerun, l’un des meilleurs rebondeurs du championnat espagnol l’an passé. Pour mener cette équipe il y a l’excellent Jaime Fernandez. Arrivé l’été passé en provenance d’Andorre, il a rapidement pris le leadership technique de cette équipe au poste de meneur. Il sera bien aidé par Josh Adams, un joueur que j’affectionne, un sorte de mini Mike James. Un arrière qui a de la dynamite dans les mollets, très bon dribbleur et bon shooteur. Un arrière très percutant qui peut vous débloquer n’importe quelle rencontre, mais qui a tendance à un peu trop croquer. Pour compléter la base arrière, il y a l’excellent shooteur polonais Adam Waczynski, redoutable à 3 points, il peut flamber à tout moment et sort d’une belle Coupe du Monde avec son pays (quart de finale). Et enfin il y a le nouveau Avramovic, révélé pendant 2 saison en Italie à Varèse. Un profil que je connais pour l’avoir suivi de près en Italie, il a beaucoup à apprendre dans cette équipe et dans cette compétition mais il peut vraiment apporter un plus voire se faire une place importante à côté des titulaires de la ligne arrière. Il tournait l’an passé à près de 18 points de moyenne (40% à 3 pts), 3,5 rebonds et 3 assists par match, un profil vraiment complet qui demande confirmation à l’échelon européen supérieur. Le coach est le même que l’an passé, Luis Casemiro, un coach espagnol d’expérience qui entraîne dans son pays depuis 25 ans. Il a déjà gagné un titre de champion avec Manresa, amené Gran Canaria en finale de l’Eurocup en 2015, puis en 1/2 finale en 2016 avant de qualifier son ancien club pour l’Euroleague en 2018 en atteignant les 1/2 finales du championnat espagnol en éliminant Valence en 1/4 de finale, le champion en titre. Un coach qui maîtrise parfaitement le championnat espagnol et qui connaît bien le haut niveau de l’Eurocup. Cette équipe de Malaga a une belle carte à jouer en Eurocup pour retrouver l’Euroleague et selon moi elle devrait intégrer le dernier carré. En plus de se frotter à des belles équipes en Eurocup, Malaga a l’avantage de jouer des gros morceaux dans son championnat local. Affronter le Real Madrid, Barcelone, Valence et Baskonia chaque saison vous aide vraiment à progresser et les Andalous sont rarement ridicules puisqu’à domicile lors de la saison précédente, Malaga a battu le Real Madrid et Barcelone et était à deux doigts d’éliminer Valence en 1/4 de finale des playoffs espagnols en s’inclinant de 3 points lors du match d’appui chez son adversaire. En somme, une équipe bien armée qui va souvent loin dans les compétitions dans lesquelles elle est engagée, et un réel favori de cette Eurocup.

La compétition de l’Eurocup se déroule de cette manière : 24 équipes sont engagées dans 4 poules de 6.
Lors du premier tour, seules les 2 pires équipes de chaque poule sont éliminées. Il reste ainsi 4 poules de 4 équipes pour former le Top 16.
Lors du Top 16, seules les 2 meilleures équipes de chaque poule se qualifient pour les 1/ 4 de finales.
Les phases finales se jouent au meilleur des trois matches. 1/4, 1/2 et finale se jouent sur une série en deux manches gagnantes.

Les autres favoris de cette compétitions sont Russes avec le Lokomotiv Kuban et Kazan. Kuban disputait la finale il y a 2 ans et s’est fait sortir en 1/4 par Kazan l’an passé au bout de 3 rencontres serrés. Kazan a donc rallié les 1/2 l’an passé. Il y aussi la Virtus Bologne à surveiller car cette équipe atteindra aussi les phases finales mais j’ai vraiment du mal à voir cette équipe aller jusqu’au titre. Selon moi cette équipe s’arrêtera au plus loin en demi-finale. Il est très compliqué de se projeter sur une compétition si longue avec plusieurs tours, c’est donc très complexe d’émettre un indice de confiance car il y a tellement de paramètres à prendre en compte et tellement de scénarii possibles. Ma logique voudrait voir Monaco arriver au moins en en 1/4 de finale et Malaga au moins en 1/2 finale. Je parie « sérieusement » Malaga car j’en fais mon favori numéro 1 à titre personnel et je ne compte pas appliquer de couverture. Mais tout dépendra de ce que je vois en terme de niveau de jeu et du tableau final. Si j’estime trop risqué de laisser courir le pari sur Malaga, et bien je n’hésiterai pas à appliquer une couverture ou un cash out par exemple. Concernant Monaco, l’idée est ouvertement de faire du trading avec cette cote donc il y aura à un moment une couverture ou plus probablement un cash out pendant la compétition. Concernant les mises, elles paraissent importantes vu la complexité et la dangerosité du pari mais avec le cash out qui nous couvre, je me permets d’envoyer une mise assez importante malgré les grosses cotes. La probabilité de voir sortir Monaco et/ou Malaga à l’issue du Top 16 me paraissent plus faibles que de les voir tous les deux se qualifier donc je me montre joueur en envoyant un total de 3% sur ce PLT, en espérant faire un bénéfice d’au moins 3% environ.

Les explications terminées, on va maintenant passer aux bookmakers. Vous avez tous des bookmakers différents et cela complique un peu les choses. Je recommande en PRIORITÉ de parier sur Betstars. Il s’agit des meilleures cotes du marché pour le PLT Eurocup, et SURTOUT, l’option cash out est disponible sur les paris compétitions, ce qui est TRÈS intéressant dans notre cas pour Monaco champion @26. Il est aussi possible de prendre le pari sur Bwin pour bénéficier du cash out mais les cotes sont inférieures (Malaga @7,25 et Monaco @21,00). Si je recommande de parier sur Betstars ou Bwin c’est que le cash out est la meilleure manière de se couvrir vu la longueur de la compétition. Si vous ne jouez pas sur les deux books cités ci-dessus, et bien il faudra se contenter d’appliquer des couvertures à partir des phases finales (début mars 2020). Selon le déroulement de la compétition, je détaillerai la ou les couverture(s) à appliquer car si je spécule un quart de finale minimum pour l’ASM et une demi minimum pour Malaga, et bien seule la vérité sur le terrain nous dira si j’ai eu le bon pressentiment. Pour le bilan Mediapronos, les cotes de Betstars seront prises en compte et si cash out il y a et bien ce sera le cash out de Betstars qui fera office de référence pour ce pari. Si vous pariez sur les autres bookmakers, je trouverai un moyen de vous communiquer la ou les couverture(s) à appliquer, soit en publiant un nouveau post, soit en vous prévenant par mail des manoeuvres à faire car ce ne sera pas “officiel” vu que le pari officiel est à prendre sur Betstars et bénéficie du cash out. N’hésitez donc pas à ouvrir un compte sur Betstars ou sur Bwin pour en bénéficier, d’autant que plusieurs tipsters ici sur Mediapronos jouent sur Betstars, notamment pour le football.

Pour terminer je vais vous donner un dernier conseil trading que j’ai moi-même testé. C’est hors-bilan car cela reste expérimental mais voici la procédure. A l’issue du 1er tour, seules 2 équipes seront éliminées. Les outsiders les plus faibles de la compétition se situent dans les poules A et C. Ainsi, 6 équipes ont des TRES grosses cotes, et au minimum 2 d’entre elles vont accéder au tour suivant.
Joventut @29 (poule C)
Nanterre @51 (poule C)
Ulm @51 (poule A)
Patras @67 (poule A)
Rishon LeZion @67 (poule A)
Brescia @81 (poule C)
Comme pour Monaco, l’idée n’est pas d’espérer que l’une des 6 équipes nommées soit championne, mais seulement de la voir accéder au second tour et ainsi espérer un cash out positif vu la grosse cote touchée. En effet, dans la poule A, une équipe cotée à minimum @51 va atteindre le deuxième tour. A titre personnel j’ai misé 1€ sur Bwin et sur Betstars sur les 6 équipes citées afin de voir quel bookmaker propose le meilleur cash out au deuxième tour. Au minimum 2 équipes sur 6 accéderont au second tour, j’espère donc un cash out de minimum trois fois ma mise initiale pour avoir au minimum un remboursement mais je pense même que le cash out sera supérieur à ce que j’espère. Cet exemple est du PUR trading et on s’éloigne même de l’aspect sportif car aucune connaissance basketballistique n’est avancée ici. Cependant, je pense que cette technique peut dégager du bénéfice grâce au cash out UNIQUEMENT disponible sur Betstars et Bwin.

Partage cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

27 réflexions sur “Pari long terme Eurocup”

  1. Avatar

    Super analyse Pallac, je n’ai pas betstar je vais sans doute y aller car chez Unibet le cash out est nul et il n’y a rien sur les paris compétitions ce qui est un pb.

  2. Maxoupicsous

    Pow pow pow bête d’analyse mister ! J’ai pas le temps de tout lire pour l’instant je finirais plus tard…
    J’suis pas inscrit ni sur Bwin ni sur Betstars mais ça ne va pas tarder pour ce dernier, c’est prenable jusqu’à quand ces deux belles cotes !? 🙂

    1. Pallac

      Négatif. Le cash out est disponible uniquement sur un match ou un combiné mais n’est pas disponible sur une compétition, c’est pour ça que j’insiste autant pour parier sur Betstars ou Bwin ici

  3. fab1206

    Salut PALLAC, super analyse ! et bien envie de te suivre sur le trading de côte avec betstars, problème à l’heure actuel ils ont l’air d’avoir enlevé la compétition Eurocup…
    Tu me conseil d’attendre ou de le prendre sur Bwin de suite ?

  4. fab1206

    Par contre l’option CashOut se trouve ou sur betstars ? car sur Bwin il est directement dans l’onglet “Historique des paris” mais pas sur Betstars, je te remercie 😉

    1. Pallac

      Il faut cliquer sur ton panier même s’il est vide. Tu as alors plusieurs onglets dont « pari placé » et c’est l’équivalent de ton historique avec le cash out disponible

  5. Vrvn

    Super boulot Pallac!!
    merci pour toutes ces infos! je te suis avez tes mises conseillées sans soucis, l’idée du pur trading est bonne et se tient par rapport au format de la compétition, merci pour ton partage

  6. Maxoupicsous

    Okay mister ! L’inscription sur Betstars est faite, la lecture est terminée et les paris sont placés ! Suivi avec tes mises également sauf pour Monaco parce qu’ils ont limité la mise à 27,47€ ! Du coup j’ai misé 25€ pour faire un compte rond ! En attente de tes alertes pour les opérations de trading à venir ! On pousse tout ça !
    VAMOS !

  7. Pallac

    Betstars a ajusté ses cotes. Malaga tombé à @6,50 et Monaco à @19. Le cash out a déjà augmenter en passant de x0,6 à x0,7. Le 1er tour de l’Eurocup se termine juste avant Noël et on aura pas mal d’indications d’ici-là

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

REJOINS MEDIAPRONOS

Et aux paris sportifs !

  • 1 Pronostic gratuit d'expert par jour
  • Un mail avec les 7 conseils essentiels pour progresser
  • Un fichier de suivi du capital pour une top gestion de BK

Connexion