Pronostic Chalons-Reims – Chalon/Saone ✅

Le match du lundi soir est un derby, le Chalonico ! Nom quelque peu étrange, mais ne vous fiez pas aux apparences, devant les caméras de RMC Sport 2, tout est réuni pour qu’il y est du spectacle, et surtout des points. Pourquoi ? La première raison a cela est la philosophie des deux coachs, proposer un jeu attrayant où le jeu offensif est plus important que l’organisation défensive. L’accent est mis sur l’attaque dans les deux équipes. Dans les deux équipes, la défense est la principale faiblesse. Regardons en profondeur les effectifs de ces deux équipes.

Chalons-Reims réalise un début de saison équilibré avec 4 victoires et 4 défaites. En difficulté loin de leur bases, ils sont solides à domicile et leurs rencontres à domicile génèrent pas mal de points (161 contre Fos, 173 contre Cholet, 152 contre Le Portel et 168 contre Le Mans). Des scores assez élevés, et on sait que Chalon joue sur un rythme élevé, tout comme Chalon-Reims. Le CCRB s’appuie principalement sur son Big Three sur les postes 2, 3 et 4 avec le serial shooteur Jimmy Baron, l’ancienne légende et MVP de l’Élan Chalon Blake Schilb et le meilleur scoreur du championnat, Devin Ebanks. Ces trois joueurs peuvent faire beaucoup de dégâts au scoring, trois gros shooteurs. Le reste de l’équipe est moyen. Parmi les faiblesses, la défense, malgré la présence de Gédéon Pitard, défenseur reconnu sur les postes 1 et 2. Le meneur portoricain Alex Abreu est quant à lui très très décevant et est sur la sellette. Il n’apporte rien de positif (scoring, passe, interceptions) et offre toujours beaucoup d’espace à son vis-à-vis, en l’occurence Justin Robinson pour l’Élan Chalon. Étant donné la courte et peu productive rotation du CCRB, des joueurs comme Baron, Schilb, Ebanks devraient avoir pas mal de temps de jeu. Dans la raquette, pour accompagner Ebanks, il y a Passave et Morin. Passave réalise beaucoup de fautes tandis que Morin est inconstant. Tous les deux sont frutres en attaque mais gobent pas mal de rebonds, en mode rebond off sur deuxième chance ils mettront quelques points. Les deux ont un jeu dos au panier assez faibles, c’est pourquoi l’idée n’est pas de dérouler un système pour servir le pivot poste bas mais de l’utiliser pour fixer et ressortir le ballon pour l’un des shooteurs. L’avantage ? Avoir des trois points et jouer avec plus de possessions, donc potentiellement plus de points marqués.

Du côté de l’Élan Chalon, on retrouve des caractéristiques similaires. Le scoring est assuré par plusieurs gros talents et le jeu dos au panier est très peu utilisé, Ousmane Camara joue essentiellement le rebond offensif. Ainsi, c’est de la traction arrière que provient le danger, avec le super micro meneur Justin Robinson et l’arrière Vee Sanford. Les deux sont capables de prendre feu à trois points, de même que le sniper Bastien Pinault qui est l’un des meilleurs shooteurs du championnat. Ce qui est intéressant, c’est que Mykal Riley retrouve de l’impact offensivement depuis 2-3 matchs, et des joueurs comme Gelabale et Palacios peuvent assurer aux alentours des 10 points. Je pense notamment que Palacios est un bon matchup pour Ebanks car il est plus lent et moins vif sur ses appuis. On a vu face à Dijon et Ryan Pearson qu’il avait beaucoup de mal à défendre sur des gabarits plus véloces, donc Ebanks devrait pouvoir assurer sa vingtaine de points hebdomadaires. Le plus pour Chalon, c’est que le CCRB, hormis Pitard, n’a pas de bons défenseurs sur les postes arrières, Abreu et Baron ne sont clairement pas les joueurs qu’il faut pour stopper Robinson et Sanford, voire Pinault. De l’autre côté, Riley réalise beaucoup d’interceptions mais n’est pas un gros défenseur sur l’homme, donc Blake Schib aura le loisir de pouvoir mettre en avant ses qualités de création. Et défensivement, Chalon on connait, ils offrent beaucoup d’espaces à leurs adversaires… L’accès à la raquette est beaucoup trop ouvert je trouve, ils se sont fait sanctionner par Williams face au Portel, face à Pearson contre Dijon, Jarrod Jones contre Monaco, De Jong face à Boulazac… Sans parler de la défense de Justin Robinson…

Bref, il y aura beaucoup de grosses individualités offensives lundi soir, deux défenses douteuses donc tout est réuni pour qu’on est un match à point.

Consigne :
– Le pari vaut la peine d’être joué jusqu’à un cut de 166,5 pts.

Sport et Championnat Basketball – Jeep Elite
Date et heure 19.11.2018 à 20h30
Type de pronostic Nombre de points dans le match
Pronostic Plus de 164,5 points 
Bookmaker et Cote Parionsweb @1.62
Mise 30€
Indice de confiance (1 à 5) 3,5 (si gestion prudente : 0,87% )

Les statistiques de Benyball

Voire toutes les statistiques détaillées : ici

Partage cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *