Pronostic Fenerbahce – Zalgiris

Sport et ChampionnatBasket -Euroleague
Date et heureMardi 16 Avril – 19h45
PronosticFenerbahce gagne 3-0
Bookmaker et CoteUnibet @1,90
Indice de confiance de 1 à 53,5
Mise Bankroll MediaPronos30
% de bankroll conseillé1%

L’affiche la plus déséquilibrée oppose le Fenerbahce, champion 2017 et finaliste l’an passé au Zalgiris Kaunas, 8ème et dernier rescapé d’une lutte intense pour les playoffs. Encore 13ème à 6 six journées du terme de la saison régulière, les Lituaniens ont remporté leurs six derniers matches, dont plusieurs prestigieux sur le parquet de l’Olympiakos et enfin sur celui du Real Madrid. Une fin de parcours exceptionnelle qui nous a fait retrouvé le Zalgiris aperçu l’an dernier, celui qui est allé jusqu’au Final 4 avant d’être éliminé par … le Fenerbahce. La donne est légèrement différente cette saison, le Fener est aussi fort, voire meilleur, et Zalgiris n’est plus aussi flamboyant. Le changement d’effectif a affaibli cette équipe, et l’entraîneur lui-même déclarait à mi-saison que son équipe n’était plus aussi redoutable qu’avant, qu’elle avait moins la soif de victoire impressionnante de l’année dernière.

Cette rage de vaincre est revenue au meilleur moment de la saison, et aussi parce que l’effectif a arrêté d’être décimé par les blessures, et que les nouveaux éléments ont enfin trouvé leur rythme de croisière. Il a fallu plus de 20 journées à Kaunas pour se forger un vrai collectif, presqu’aussi digne que celui de l’an passé qui a éliminé l’Olympiakos sans l’avantage du parquet avant d’échouer aux portes de la finale. Les hommes de Sarunas Jasikevicius arrivent avec une étiquette d’outsider qui n’a peur de rien, pas même de la meilleure équipe de saison régulière, invaincue à domicile. Et pourtant, j’ai bien peur que cela soit insuffisant pour inquiéter plus que cela cette équipe turque tellement solide. Comme l’an passé, je pense que le Fener et le Real Madrid iront en finale. Ce que j’ai expliqué sur l’affiche CSKA/Baskonia est bien sûre valable pour cette série, les cotes du Fener sont inutiles à jouer, à moins de s’aventurer sur des H-10 qui n’ont pas vraiment de sens. Le Fener a l’avantage du parquet ici, quelquechose de plutôt déterminant, notamment lorsqu’on affiche un bilan de 15/15 à domicile. Au-delà de cette invincibilité sur leur sol, les Turcs montrent à chaque fois une détermination sans faille. Plusieurs fois le Fener a vacillé dans sa salle, mais n’a jamais rompu. La capacité du Fener a élever son niveau de jeu, et notamment sa défense dans le QT4 et dans le money time est vraiment bluffante et unique, je pense que seul le Real Madrid arrive à le faire, et dans une moindre mesure. Pas pour rien qu’on peut s’attendre à voir ses deux-là en finale, c’est ça qui compte dans le basket, être bon dans le dernier QT. Cette saison, les meilleurs équipes d’Europe se sont cassés les dents dans le money time : le CSKA, meilleure attaque de la compétition n’a inscrit qu’un seul point dans les 5 dernières minutes, le Real Madrid a laissé une avance de +4 à 90 secondes du terme, le Barca a mené d’une dizaine de points durant toute la rencontre pour se faire écraser en fin de match. Tout récemment, dans la dernière journée sans enjeu, le Maccabi en a fait les frais : +8 à l’entame du dernier quart, mais en 2 minutes il y a avait déjà égalité et Sloukas a offert la victoire au buzzer devant une salle conquise. Bref, les exemples de performances à domicile de cette équipe sont multiples, et il est presqu’impossible de les avoir chez eux.

Zalgiris a beau être une équipe à ne pas sous-estimer et capable de gros coups, il sera très difficile de prendre ne serait-ce qu’un match à Istanbul. Pour faire un parallèle entre les capacités et le talent des Lituaniens entre cette saison et celle de l’an passé, la rencontre face au Fenerbahce en Turquie est un excellent exemple. Kaunas avait créé la sensation en s’imposant en Turquie, l’aventure avait débuté ici-même. La manière était spectaculaire : alors que Zalgiris menait d’un point dans les dernières secondes et n’avait qu’à attendre une faute pour aller sur la ligne des lancers, ils ont surpris tout le monde en jouant le coup à 100% et en shootant à 3 points avant même que le Fener ne puisse faire faute. Panier inscrit, +4, la messe est dite. Du génie à l’état pur. Ce brin de folie n’est plus vraiment perceptible dans cette équipe, même si son coach reste le futur meilleur coach d’Europe où tout le monde salive à l’idée de l’avoir sur son banc, et à plus long terme, en NBA. Kaunas s’appuie donc sur un effectif solide, assez complet mais qui repose sur plusieurs individualités à l’image de l’an dernier. Brandon Davies le pivot est sûrement le joueur le plus influent de l’équipe. La recrue Walkup a trouvé ses repères au plus haut niveau, bien épaulé par l’expérimenté Wolters qui a sauvé Chalon sur Saône l’an passé. Le secteur intérieur des Lituaniens a de bons arguments, mais j’ai peur que le backcourt soit trop faible pour rivaliser face à l’armada truque dans ce secteur de jeu. Kostas Sloukas continue de guider son équipe avec brio et pourrait être MVP de la saison régulière, bien épauler par le shooteur fou Bobby Dixon, et Erick Green dans une moindre mesure. Marko Guduric est entré dans une nouvelle dimension cette saison, et surtout, n’importe quel joueur peut shooter de loin. Le Fener affiche la meilleure réussite à 3 pts de la compétition avec 43% de réussite… De plus, un autre argument qui permet de croire que le Fener risque de se qualifier sans trembler, c’est sa résistance dans le secteur intérieur. En effet, les Turcs offrent le moins de rebonds par match à ses adversaires, en moyenne moins de 30. Un point noir s’immisce ici car Joffrey Lauvergne notre intérieur français risque de manquer cette série, mais le meilleur pivot de l’Euroleague, Jan Vesely sera de la partie. Le secteur intérieur de Zalgiris risque d’être sérieusement embêté dans cette série, car d’autres joueurs comme Nicolo Melli oui Luigi Datome ont cette capacité d’êtres précieux dans la raquette, en attaque comme en défense.

Kaunas est une équipe qui joue de manière old school, c’est l’équipe qui prend le moins de tirs primés de la compétition, comme l’an passé, un choix fort de son coach. En moyenne, l’équipe en prend 16,5 par match. Seul le Pana est Kaunas prennent moins de 20 tirs primés en moyenne. Dans un système de jeu où l’arme à 3 pts est devenue vitale, les Lituaniens continuent de jouer un basket plus lent, et plus basée sur la circulation du ballon pour trouver un shoot près du cercle ou ouvert à mi-distance, ce que les équipes font de moins en moins. Cependant, c’est quelquechose qui n’est pas très efficace face à une équipe coachée par Obradovic. Le Fener est cette équipe qui met une intensité et une pression uniques, capable d’anéantir n’importe quel système offensif adverse. En playoffs, ces qualités-là augmentent et il devient étouffant de jouer face à eux. C’est exactement ce qu’il s’est passé lors du Final 4 l’an passé où les joueurs extérieurs étaient parfaitement défendus et naturellement, la balle circulait moins bien et le score décollait peu au tableau d’affichage. Si Zalgiris semble légèrement moins redoutable que l’an passé, ce n’est pas le cas du Fenerbahce qui a réalisé une saison régulière épatante de 25-5 et 15/15 à domicile, même si l’absence de Joffrey Lauvergne est préjudiciable, les outsiders évoluent depuis 2 mois sans leur capitaine Jankunas, qui évolue au même poste que Lauvergne. Son absence n’a pas empêché aux Lituaniens de remporter les 6 derniers matches, mais dans les phases finales, sa présence est toujours importante, il pourrait faire son retour mais rien n’est sûr.

Si Kaunas a enfin trouvé son rythme en fin de saison régulière, j’ai peur que le gap entre cette dernière et les playoffs soit important. L’an passé, Zalgiris était clairement une équipe prête pour les playoffs, tandis que cette saison l’équipe s’est mis en marche récemment, et j’ai peur que les joueurs découvrant l’Euroleague n’aient pas le temps de s’adapter à un tel niveau face à la meilleure équipe de la saison régulière. Je pense que le Fener va remporter ses deux rencontres à domicile, mais rien n’est très intéressant vu les handicaps proposés, pourquoi pas un under car on peut s’attendre à une bataille intense mais le cut à 150,5 pts pour le Game 1 est très bien situé. Le scénario que j’ai en tête, c’est une première rencontre maîtrisée par le Fener, où le H-10 pourrait sauter, et une deuxième plus accrochée, c’est un peu la logique des séries entre les meilleures équipes et les dernières qualifiées. Même si Kaunas est capable de surprises, prendre un match en Turquie s’annonce très compliqué et la série risque d’arriver à 2-0 avant le Game 3 en Lituanie qui est déjà à guichets fermés. La complexité du pari intervient ici, car le Fener doit plier cette série dès la 3ème rencontre pour y arriver, mais je pense que c’est vraiment accessible. S’il y a une série qui peut finir en 3 rencontres, c’est bien celle-ci, j’en vois au moins 4 dans les autres rencontres. En contrôlant le tempo, le rebond, et avec sa capacité à défendre avec une haute intensité, le Fener a tous les arguments pour sweeper son adversaire et rejoindre le Final 4, la cote n’est pas super, mais je prends le risque de la jouer !

Pour trouver le pari, actuellement disponible seulement sur Unibet : basketball -> Euroleague -> Compétition -> Fenerbahce Zalgiris vainqueur de série “+2” -> Fenerbahce gagne 3-0

Pallac

Tipster basket européen depuis plusieurs années, polyglotte. Orienté en priorité sur le championnat italien et les clubs italiens en Coupe d'Europe mais je suis de près tous les championnats majeurs en Europe ainsi que les différentes Coupes d'Europe. Tipster sport d’hiver aussi, axé ski alpin (épreuve technique) et un peu de biathlon. Retrouvez mes statistiques détaillées en cliquant sur le lien ci-dessous (la petite maison) :)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer

REJOINS MEDIAPRONOS

Et deviens un parieur​

  • 1 Pronostic gratuit d'expert par jour
  • Un mail avec les 7 conseils essentiels pour progresser
  • Un fichier de suivi du capital pour une top gestion de BK

.
.
.

Connexion