Pronostic Seppi – Tomic ❎

Bonsoir les Médiapronautes,

Après un beau week-end tennis qui aura donc vu Gaël Monfils remporter le 8ème titre de sa carrière à Rotterdam, je vous propose de prendre la direction de l’open de Delray Beach (USA) pour notre 1er prono de la semaine qui portera sur le match entre le “globe-trotter” italien Andreas Seppi et le “bad boy” australien Bernard Tomic.

Bonne soirée et bons bets à tous.

DELRAY BEACH OPEN

Mardi 19 février 2019 à 17h00

Andreas SEPPI (52) – Bernard TOMIC (85)

Bernard Tomic est l’enfant terrible du tennis australien.
Considéré comme l’un des plus grands espoirs de son sport, le jeune joueur entame sa carrière junior par une série de 26 victoires consécutives qui lui attire l’intérêt des sponsors et déjà un premier contrat avec Nike.
En s’adjugeant le trophée à l’open d’Australie junior en 2008, il devient le plus jeune tennisman à remporter un tournoi du Grand Chelem junior puis, l’année suivante, Ie joueur le plus précoce de l’histoire de l’Open d’Australie à accéder au second tour, à 16 ans et 103 jours.
En 2011, c’est la révélation sur le circuit pro à Wimbledon où il atteindra les 1/4 de finale après être sorti des qualifications et avoir battu, au passage, son 1er top 5, Robin Söderling.
L’année suivante, Tomic a beaucoup de mal à confirmer et il faut attendre début 2013 pour le voir remporter, à seulement 20 ans, son premier titre ATP à Sydney.
En 2014, l’australien commence a se distinguer par son inconstance. Blessé lors de l’open d’Australie, il effectue son retour à Miami où il deviendra le joueur ayant perdu le match le plus rapide de l’histoire en seulement 28 minutes de jeu contre Jarkko Nieminen (6-0/6-1).
4 mois plus tard, jour pour jour, il remportera pourtant son 2ème titre ATP à Bogotá.
L’année suivante, bien que Tomic réalise une bonne saison qui le verra obtenir son meilleur classement (17ème), le joueur fera surtout parler de lui pour avoir passé une nuit en prison à Miami suite à un tapage nocturne.
Bénéficiant d’une remise en liberté pour pouvoir défendre, et finalement conserver son titre à Bogotá, Bernard Tomic, pas vraiment déstabilisé par cet incident, déclarera “C’est rigolo en fait, si l’on y pense, d’être jeté en prison et de gagner un titre derrière. C’est intéressant.”
En 2016, au cours d’une année un peu plus calme en terme de polémique (le calme avant la tempête…), le joueur disputera sa première finale en ATP 500 à Acapulco ainsi que deux 1/8 de finale en Grand Chelem (Open d’Australie et Wimbledon).
2017 marque le début d’une période très agitée dans la carrière d’un Bernard Tomic désormais plus provocateur que joueur.
Lors du tournoi de Wimbledon, il déclare qu’il n’a jamais aimé le tennis et qu’il le pratique uniquement pour l’argent.
S’en suivront de vives réactions dans le monde du tennis qui inciteront Head, sponsor du joueur, a mettre un terme à leur collaboration.
Mais il en faut plus pour arrêter le “Bad Boy” australien qui surenchérira quelques jours plus tard en déclarant être “fier d’avoir connu autant de succès en ayant aussi peu travaillé”.
Début septembre, sans victoire sur le circuit depuis 2 mois, il s’offre une fête à 50 000 $, prenant le soin de bien la médiatiser et de rajouter que 50 000 $ ce n’est rien pour lui.
A la fin du mois, après une série de 4 défaites consécutives au 1er tour et désormais 3 mois sans victoires, il atteint le pire classement de sa carrière depuis juin 2011 avec une place au-delà de la 160ème rang mondial.
En décembre enfin, au terme d’une année tumultueuse (12V/23D), Bernard Tomic sera photographié dans un restaurant du Queensland en compagnie d’un supposé trafiquant, accusé de 11 crimes et en liberté dans l’attente de son jugement par la justice australienne.
En 2018, alors qu’on le pense définitivement perdu suite à une nouvelle polémique avec la fédération australienne de tennis qu’il accuse de corruption, Tomic réalisera finalement une saison encourageante. De retour en challenger à la recherche de points, le joueur s’inclinera en finale à Aix en Provence avant de remporter celui de Mallorca.
Mais c’est sur le grand circuit que Bernard Tomic démontera des ambitions retrouvées avec une 1/2 finale à Hertogenbosch mais surtout un nouveau titre, le 1er depuis 2015, à Chengdu.
Victorieux de Fabio Fognini au terme d’une finale indécise au cours de laquelle il sauvera 4 balles de match (6-1/3-6/7-6), l’australien retrouvait fin 2018 une place dans le top 100 après des mois d’absence.
Vierge de succès en 2019, exceptées ses victoires au tournoi exhibition de Kooyong, Bernard Tomic a ouvert son compteur à New-York la semaine dernière. L’australien, qui retrouvait les courts après un mois sans jouer suite à sa défaite contre Marin Cilic (10) au premier tour de l’Open d’Australie, n’a fait qu’une bouchée de Lukas Lacko (133) balayé 6-4/6-2 en 53 minutes.
Battu ensuite par John Isner (9) en 1/8 de finale (6-7/4-6), Tomic a livré une prestation plutôt convaincante dans cette rencontre se procurant une balle de set dans la 1ère manche et ne concédant ses seules balles de breaks que dans le denier jeu du match.

Pour son 1er tour à Delray Beach, l’australien sera opposé à un Andreas Seppi qui, après un début de saison tonitruant (finale à Sydney, 3ème tour à Melbourne et 2 belles victoires en coupe Davis), semble désormais marquer un peu le pas.
Battu dès son entrée en lice à Sofia par Fucsovics (36) en deux sets (6-2/7-6), l’italien vient aussi de perdre les points de sa 1/2 finale de l’an dernier à Rotterdam, défait dès les 1/8 par Gaël Monfils (6-4/1-6/3-6).
Egalement souvent engagé en double dans les tournois, le joueur de 34 ans disputera déjà contre Tomic sa 21ème rencontre de la saison.
En plus d’être un marathonien des courts, l’italien est également un véritable globe-trotter puisqu’en un mois et demi de compétition, il aura déjà joué sur 4 continents (Asie, Océanie, Europe et Amérique) avec notamment 3 longs voyages entre Melbourne et Calcutta, Calcutta et Sofia et enfin Rotterdam et Delray Beach.

Face à un Andreas Seppi qui semble montrer quelques signes de fatigue bien compréhensible après un début de saison intensif, je pense que Bernard Tomic, qui paraît de nouveau concentré sur son tennis et qui évoluera sur sa meilleure surface (dur extérieur : il y a remporté tous ses titres), devrait poser bien des problèmes à l’italien qu’il a d’ailleurs toujours battu (4-0) même si les confrontations commencent à dater un peu (1 en 2010 et 3 en 2013).

Sport et Championnat Tennis Delray Beach Open
Date et heure Le 19/02/2019 à 17h00
Pronostic Bernard TOMIC remporte au moins un set
Bookmaker et Cote Bwin @ 1,55
Indice de confiance de 1 à 5 3,5
Mise Bankroll MediaPronos 35
% de bankroll conseillé 0,75%

Partage cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

2 réflexions sur “Pronostic Seppi – Tomic ❎”

    1. Miho83

      Salut Bet-Avor,
      Je ne te cache pas que proposer la victoire de Tomic était ma première intention 😉
      Cependant, je me méfie toujours un peu de l’australien, capable du meilleur comme du pire, et la côte de Bwin à 1,55 pour au moins un set remporté par Tomic est vraiment intéressante je trouve.
      Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *