Pronostic Tsitsipas – Cuevas ❎

Like notre page Facebook pour ne plus rien rater !
Sport et ChampionnatTennis ATP – Tournoi d’Estoril – Finale
Date et heureDimanche 05/05/2019 – 16h30
PronosticPablo Cuevas remporte au moins 1 set dans le match
Bookmaker et CoteBwin @ 1,75
Indice de confiance de 1 à 53
Mise Bankroll MediaPronos30
% de bankroll conseillé0,75%

Stefanos Tsitsipas (20 ans) fut l’auteur d’une belle saison 2018 avec deux titres obtenus en simple sur dur indoor, l’un à l’ATP 250 de Stockholm et l’autre à Milan à l’occasion des Next Gen ATP Finals.
Promis à un brillant avenir, le grec confirme cette année tout son talent avec déjà de belles performances. 1/2 finaliste à Melbourne, Tsitsipas va déjà disputer cette après-midi sa 3ème finale de la saison (victoire à Marseille et défaite à Dubai).
Plutôt à l’aise sur terre battue (95V/34D), le grec espère bien conquérir aujourd’hui son 1er titre ATP sur ocre après son échec en finale à Barcelone l’an dernier.
Déjà 1/2 finaliste à Estoril en 2018, Tsitsipas (tête n°1) a donc tenu son rang pour atteindre la finale cette année. Cependant, malgré de bonnes stats en service avec respectivement 71% et 53% de point derrière sa 1ère et 2ème balle, le grec a quand même concédé 21 balles de breaks en trois matchs, cédant même sa mise en jeu à 8 reprises.
D’ailleurs, il faut bien reconnaître que Tsitsipas, certes costaud dans le jeu, est passé tout prêt de perdre le premier set contre le surprenant J.Domingues avant de s’en sortir difficilement hier contre D.Goffin qui peut regretter les 3 balles de breaks non converties au début de la dernière manche (1-2 et 0-40).
C’est donc un Tsitsipas solide mais pas toujours convaincant qui a rejoint l’expérimenté Pablo Cuevas en finale.

S’il y a les joueurs de la Next Génération, très précoces pour remporter leur premier titre comme Stefano Tsitsipas par exemple, il y aussi ceux qui prennent tout leur temps. Et Pablo Cuevas fait assurément partie de la 2ème catégorie, lui qui a remporté son premier tournoi ATP en 2014 à l’âge de 28 ans. Une année d’ailleurs exceptionnelle pour l’Uruguayen qui remportera au cours de la saison la bagatelle de 6 trophées, tous sur terre battue bien évidemment (4 Challengers et 2 ATP consécutifs à Bastad et Umag). Sans doute arrivé à “maturité”, Pablo Cuevas confirmera son énorme potentiel les années suivantes en gagnant encore 4 nouveaux tournois ATP et 1 challenger.
Après une année 2018 bien difficile avec, pour la première fois de sa carrière, un bilan négatif sur terre battue (17V/19D), l’Uruguayen de 33 ans est de retour en forme cette saison. Quart de finaliste à Buenos Aires et Budapest, demi finaliste à Cordobá et Rio puis titré au challenger de Tunis, le voilà maintenant en finale à Estoril.
Avec un superbe bilan de 20 victoires pour seulement 7 défaites, l’Uruguayen impressionne tant par la qualité de son jeu que par sa ténacité.
C’est bien simple, sur les 27 matchs disputés sur terre battue cette année, Pablo Cuevas a toujours remporté au moins un set et si l’on pousse l’analyse sur toute la saison, on se rend compte que l’Uruguyen a réussi à remporter au moins un set lors de 34 de ses 35 matchd disputés cette année. Seul le français Ugo Umbert est parvenu à ne pas lâcher de set au 1er tour à Auckland (dur extérieur) le 8 janvier dernier.
Cette semaine, en plus d’avoir été très bon dans le jeu, Cuevas a impressioné par la qualité de ses mises en jeu avec de magnifiques stats (respectivement 78% et 43% de point derrière sa 1ère et 2ème balle de service) et seulement 9 balles breaks à défendre en 4 rencontres pour 6 breaks concédés.

Si les bookmakers font logiquement de S.Tsitsipas leur favori, je les trouve toutefois bien sévère avec le tenace et talentueux Pablo Cuevas.
Bien que l’on puisse légitimement s’interroger sur l’état de fraîcheur de l’Uruguayen qui enchaîne les matchs, celui-ci n’a pas semblé particulièrement affecté physiquement cette semaine.
Avec la possibilité de devenir le 10ème “Lucky loser” à remporter un tournoi ATP, pour ce qui serait son 7ème titre sur terre, je vois le redoutable Pablo Cuevas offrir une belle résistance au jeune Grec.
C’est pourquoi je joue sans regret le gain d’au moins un set dans le match pour l’urguayen comme il l’a d’ailleurs toujours fait sur terre depuis le début de la saison.

Miho83

Roland-Garros 1983. Yannick Noah remporte le tournoi est plonge la France dans une frénésie tennistique à laquelle je n'échapperai pas. Les courts de tennis vont pousser comme des champignons dans l'hexagone et des milliers de gamins vont s'y ruer pour donner leur premier coup de raquette. J'en ferai partie. Plus de 35 ans plus tard, on attend toujours un successeur à Yannick Noah mais la passion est restée intacte. Une passion que désormais j'ai choisi de partager à travers mes analyses et mes pronostics tout en gardant toujours à l'esprit la citation du grand Arthur Ashe, premier joureur noir à avoir gagner un tournoi du grand Chelem (l'US Open en 1968), qui déclarait : "Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation". Retrouvez mes statistiques détaillées en cliquant sur le lien ci-dessous (la petite maison) :)

Articles similaires

2 commentaires

  1. Bonsoir,
    Contrairement aux pronos de cette semaine, la réussite nous a fuit une seconde fois aujourd’hui avec Pablo Cuevas qui n’aura donc pas réussi à remporter une manche malgré une balle de set.
    Frustrant car les analyses du jour étaient plutôt bonnes mais comme seul le résultat compte en matière de paris sportifs, la frustration est grande.
    Espérons que la semaine madrilène soit belle pour atténuer notre déception.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer

REJOINS MEDIAPRONOS

Et aux paris sportifs !

  • 1 Pronostic gratuit d'expert par jour
  • Un mail avec les 7 conseils essentiels pour progresser
  • Un fichier de suivi du capital pour une top gestion de BK

.
.
.

Connexion