ERREUR DE COTES : UN PARIEUR GAGNE PLUS DE 50 000 EUROS


Bonne nouvelle pour les parieurs ! Le Tribunal a confirmé que les opérateurs de paris sportifs n’ont plus le droit d’ invoquer l’erreur de cote pour annuler vos paris et ainsi vos gains réalisés suite à une erreur de leur part. Un parieur a su profiter des erreurs de cotes de son bookmaker. Le pari a été annulé puis remboursé dans un premier temps, la Française des Jeux a finalement été condamné à payer… 5 années plus tard.

C’est une longue bataille qui se termine pour ce niortais de 31 ans, plus connu sous le pseudonyme de “Jilow” sur les réseaux sociaux. Le procès, entamé il y a près de 5 ans contre la Française des Jeux, a donné son verdict : la justice lui a donné la raison et la Française des Jeux est contrainte à lui payer plus de 50 000 euros.

Ce n’est pas la première fois que ce joueur voit ses paris annulés par les bookmakers. À l’époque (en 2014) avait déjà réclamé plus de 35 000 euros à la Française des Jeux suite à une erreur de cotes sur un match de rugby du championnat italien. À l’époque, Jilow avait misé 6000 euros sur la victoire de Calvisano (leader) @ 5.95 à la mi-temps contre Capitolina (les derniers du championnat). Sans surprise, le pari était gagnant. La mauvaise surprise arriva lorsqu’il se présenta au bureau de paiement de la FDJ à la Rochelle. Paiement refusé. La raison évoquée ? “une suspicion de match truqué” sur cette rencontre. Face à cette injustice, Jilow ne comptait pas en restait là. Action – réaction. Les appels aux avocats se multipliaient. En vain. Il obtiendra finalement gain de cause le 14 mai 2019 après plus de 5 ans de bataille !

Les faits

La décision du tribunal de grande instance de Niort (6 février 2017)

  • Annulation du pari et remboursement.
  • Condamne le parieur a payé 1500 euros à la Française des Jeux au titre de l’article 700 du code de procédure civile.

La bataille ne s’arrête pas là pour Jilow. Suite à un conseil d’un ami, il fait bien évidemment appel et change d’avocat. Il engage un expert en la matière, Maître Escande, spécialiste en Droits de jeu, qui a déjà “gagné” plusieurs affaire contre la Française des Jeux.

Les erreurs

  1.  Rugby Italien : Capitolina – Calvisano (13 avril 2014)

La cote misée : Calvisano gagne à la mi-temps @5.95 (au lieu de 1.01)

2) Championnat Hongrie : Videoton – Dunaujvaros (2 août 2014)

La cote misée : Videoton @7.5 (au lieu de 1.10)

3) Rugby : Australie – Nouvelle Zélande (14 août 2014)

Inversion des Handicaps

5 ans plus tard, la délivrance

Au final, la Française des Jeux est donc condamnée à verser à Jilow plus de 50 000 euros (au total). Ce qu’il faut retenir : “Le gain est fixe, exprimé en multiplicateur de la mise et garanti aux joueurs par l’opération. Une fois enregistré, la cote devient ferme et définitive pour le joueur, et ne peut pas être remis en cause par une erreur imputable au bookmaker.”

Jilow ne compte pas s’arrêter là. Il a 3 autres affaires en cours contre les bookmakers en ligne. Victime d’une injustice, obtenez de l’aide en vous renseignant auprès de la page Facebook : https://www.facebook.com/Gagner-en-justice-face-aux-bookmakers-362130074517107/

Un air de déjà “vu”

Lors d’un jugement rendu le 12 avril 2018,  la  FRANCAISE DES JEUX avait été condamné à payer la somme de 3.818,10 euros.

Lors d’un jugement rendu le 25 avril 2017, la FDJ avait été condamné à payer la somme de 18 918,34 €

Témoignages

Avez-vous déjà été victime d’une annulation de paris suite à une erreur de cote ? Nous attendons vos témoignages !

Partage cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

11 réflexions sur “ERREUR DE COTES : UN PARIEUR GAGNE PLUS DE 50 000 EUROS”

        1. Avatar

          Betclic aussi vient de m annuler une cote qui divise mon gain par 2, 5000euros au lieu de 10.000, je leur ai lancé une procédure et je ne les lacherai pas

  1. Avatar

    Il y a eu une grosse erreur sur pas mal de bookmaker l’an dernier sur le handball..hélas moi qui suis tout cette fois ci je loupé le truc…
    En effet les books avait confondu deux équipes de Besançon sauf qu’une est en ligue 1 et l’autre 2 échelons plus bas..c’était en coupe de France et l.equipe qui était 2 échelons plus bat était favoris alors qu’elle jouait Dijon qui était en ligue 1..bref c’était facile de bet Dijon et d’empocher le pactole…je sais que certains se sont gavés avant que la fdj ou les autres ne retirent le bet mais c’était Trop tard..

  2. Julien

    Ça fait plaisir que le verdict soit en faveur du joueur. C’est la FDJ qui a fait une faute. Avant de publier les matchs ils n’avaient cas vérifier avant.
    Ce serait que ce verdict face jurisprudence. Je pense à qui c’est arrivé et qui n’ont pas osé aller en justice. Moi je n y serait pas allé de peur d’avoir l’air ridicule et de me heurter à une entreprise aussi grosse que la FDJ. 5 ans pour avoir gain de cause avec les frais que ça incombe il a été courageux. Mais le courage paye👍

  3. Avatar

    Il y a 3 ans j’ai eu 2 côte à 126 annulé sur 1xbet (côte passé à 1) après validation du pronos et argent versé sur mon solde bookmaker. J’ai encore les screen, à l’époque il m’avait ri au nez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *